La redevance télévision augmente

Nouvelle hausse de la fiscalité : la redevance audiovisuelle sera de 136 € en 2015… pour un « service public » dont on se passerait bien.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
redevance rené le honzec

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La redevance télévision augmente

Publié le 3 octobre 2014
- A +

Par Thibault Doidy de Kerguelen

Télévision CC Flickr Flash-pro

C’est l’histoire d’un gouvernement qui disait tous les ans à ses administrés que la pression fiscale n’allait pas augmenter et qui, tous les ans, augmentait les taxes, les impôts, les redevances…

S’il est une taxe qui devrait disparaître, c’est bien celle là ! La contribution à l’audiovisuel ! L’État français est le seul au monde, à part la Chine, à posséder et administrer directement 11 chaînes de télévision et plus de 100 stations de radios !

redevance rené le honzecQuelle joie de savoir que l’argent du contribuable va permettre à Germaine de passer une petite annonce pour vendre sa brouette qui n’a pratiquement jamais servi depuis vingt ans ! Ou servir à payer des animateurs sur une radio d’jeuns qui rappent à donf et niquent les bourges ! Ou encore à payer des Ruquier et ses faire-valoir ! Ou encore à payer des stations comme France Intox qui réécrivent l’info par le prisme social-démocrato-bobo. Qui ne connait pas ces stations de France3 qui emploient cinq personnes payées au tarif syndical pour même pas une heure d’émission par jour ?

Si on peut concevoir que l’État prenne à sa charge l’expression de la nation, la position de la France dans le monde, si on peut concevoir qu’il participe au financement d’un grand service public de formation, d’instruction et d’apprentissage par l’audiovisuel, l’amusement public et la ré-information des masses ne sont clairement pas de son ressort. Leur suppression représenterait entre 3 et 4 milliards d’économie par an à la nation, soit la moitié du déficit de l’assurance maladie… Il faudrait faire des choix, camarade !

En attendant, le pouvoir n’envisage pas de se séparer de ce formidable outil de propagande, d’endormissement et d’abêtissement du peuple et préfère réduire les prestations santé. Ainsi, compte tenu des premières dispositions prévues dans le projet de loi de finances pour 2015, la contribution pour l’audiovisuel public passera de 133 à 136 € en 2015 en France métropolitaine et à 86 € dans les départements d’outre-mer… Une raison de plus pour prendre sa retraite au soleil !


Sur le web.

Voir les commentaires (16)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (16)
  • Porcinet ne sait faire qu’une chose : taxer, taxer et encore et toujours taxer.

    La fameuse baisse de l’impôt sur les revenus sera de toute manière compensée par une augmentation du même impôt pour les classes moyennes et aisées, alors même que le petit Cochon de l’Elysée et son gouvernement continuent de mettre en place des taxes nouvelles, à défaut d’augmenter le taux de celles déjà existantes.

    Et après, ces abrutis se plaignent de l’augmentation du nombre d’agressions des agents des impôts par une population exaspérée et lasse d’être prise pour une vache à lait.

    Plus con que ceux de la promo Voltaire, tu meurs !

  • le budget de l’aide médicale d’état , l’AME , augmentera de 75 millions d’euros en 2015…..lu sur le site valeur actuelle….on nous prend du fric de tout les côtés ; je ne comprend pas ce gouvernement ; quand à cette augmentation de la redevance , elle n’est pas justifiée , au vue des programmes merdiques auquel on a droit ; mais bon , comme je ne regarde la télé que le soir , ça m’évite la prise nocive d’un somnifère ….

    • vive FRANCE 24 pour avoir beaucoup de client de L’AME. …………
      pour une tv avec cryptage et cotisation contre racket fiscal.
      Quand au rayonnement de la France vive le FRANCE … on connaît l’histoire et un grand plouf.

  • qu’est ce que ces quelques millions en plus par rapport aux milliards que l’état vous a pris sur votre livret de caisses d’épargne , votre edf et votre gdf et au moins les exilés économiques vont pouvoir prendre des nouvelles de notre exception culturelle grâce a TV5 monde .

  • ça ne date pas d’hier.

    Je me rappelle de la naissance d’Arte. Un député dont j’ai oublié le nom clamait haut et fort que le service public de l’audiovisuel avait un criant besoin d’argent. Pendant que le même jour, le gouvernement (du m^me bord que le député en question) annonçait fièrement la naissance d’Arte.

    Apparemment, nous n’étions pas nombreux à voir la contradiction….

    • Entrez en résistance.

      -fraudez
      -ou jetez votre poste de télévision !

      De toute façon à quoi ça sert ?

      Bref, arrêtez d’être des veaux et ne payez plus.

      Sans-Dents est tout sauf un imbécile. Il a parfaitement anticipé que les gens allaient se révolter en abandonnant leur poste (et d’autres frauderaient bien entendu).

      Voilà pourquoi hier il s’est prononcé en faveur d’une EXTENSION de la redevance, de son « assiette », comme il dit si bien en petit inspecteur des impôts qu’il est.

      Bref, devancez l’appel. Ne PAYEZ PLUS VOTRE REDEVANCE.

      Si nous sommes plusieurs centaines de milliers à le faire, sur la prochaine déclaration de revenus, alors c’est game over.

      La redevance est sans doute la taxe la plus scandaleuse, la plus odieuse, et la plus facile à esquiver. Bref, je suis toujours stupéfait de rencontrer un âne qui paye bien sagement sa redevance audiovisuelle (pardon « contribution ») chaque année.

      Et ils sont nombreux.

      • depuis 20 ans, je n’ai jamais payé la redevance. c’est l’impôt le plus facile à éviter de payer, il suffit de cocher une case.

  • Il faut bien payer tous les directeurs de France Télévision mis au placard avec conservation du salaire et investir dans de nouveaux placards.

  • Vous utilisez Internet pour regardez la VOD payante au lieu de regarder France Télévision sur le poste ? Qu’à cela ne tienne, vous allez payer pour ce que vous essayer d’éviter.

    Encore une fois, c’est d’une logique implacable…

  • Encore une fois les DOM TOM ( qui vivent au crochet des métropolitains) ont un avantage ( montant taxe audiovisuelle moins élevé pour une raison inexpliquée). Le gouvernement fait tout pour qu’ils soient des assistés à perpétuité.Ceci n’est pas sain et ils nous en voudront de plus en plus de cet assistanat forcé ( perte de fierté,statut …) . Il serait préférable de les responsabiliser tout en leur donnant plus de liberté.

    • Suis dans les Dom et me ferais chier avec des programmes encore plus pourris et moins nombreux qu’en métro… si je regardais les télés françaises de merde et la racaille gauchiste payée par l’argent public.

      Le seul média que l’Etat devrait contrôler est le journal officiel point barre.

      Donc je paie, certes moins que les métros, mais pour ne pas regarder c’est encore bien trop cher!

  • Parfois la tv decerebrante sert comme « bruit de fond « ;elle fait quasi partie du foyer,il est difficile de ce fait,de s’en passer.

  • Quelle est la station publique la plus navrante?

  • Le plus scandaleux dans l’histoire c’est que de moins en moins de gens regardent et regarderont la television publique car:
    1/ le choix s’est multiplié par l’augmentation des chaines privées (TNT, les chaines satellites).
    2/ la VOD se développe.
    3/ les particuliers proposent du divertissement vidéo qui plait via youtube (par exemple smosh en amérique, Cyprien en france).

    Je n’ai pas envi que la redevance disparaisse car sinon il faudrait alimenter le mamouth france télévision autrement (licence globale par exemple ou encore des taxes sur les appareils électroniques).

    Non; ce qui doit disparaitre (ou disons plutot « diminiuer » pour ne pas trop contrarier les bobos) c’est France télévision et toutes ses ramifications et assimilés. Combien coute France24 et les autres diffusions internationales ? Pour quel retour? Whoua … le prestige … bravo. On va pouvoir continuer fièrement de crier cocorico dans notre fumier économique lamentable qui dure depuis près de 40ans. On voit comme ce prestige nous a aidé !

  • Faut surtout privatiser l’ORTF ! Euh… FranceTelevisions qu’on dit maintenant. !

    Mais bon, privatisons, privatisons. L’audiovisuel public est encore moins bon que les autres chaines, il y a autant de pub (enfin, j’ai l’impression pour les 3 ou 4 fois où je regarde la télé chaque année) et ça justifie de donner des paquets de pognon levés par la taxe à des pingouins arrogants qui viennent dire aux français qui les ont payé qu’ils sont des abrutis et devraient se soumettre encore plus à l’État. C’est ajouter l’insulte à la blessure, cette abomination.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Ilya Somin.

 

La politique des séries de science-fiction et de fantasy peut sembler être un sujet frivole à une époque où nous avons tant de problèmes politiques réels et sérieux. Mais cela vaut la peine de s'y attarder, ne serait-ce que parce que beaucoup plus de gens lisent des romans de science-fiction et regardent des films et des séries télévisées de genre que des ouvrages sérieux sur les questions politiques. En outre, la politique des mondes imaginaires est beaucoup plus amusante à contempler que la triste scène ... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Le dernier-né des rapports régulièrement consacrés à la question de l’audiovisuel public nous vient du Sénat. Il n’échappe pas à la règle propre à ce type d’exercices : comme ses (trop) nombreux prédécesseurs, ce document constate la gestion défaillante des sociétés de l’audiovisuel public, et propose comme d’habitude une augmentation du financement public et une nouvelle version du mécano institutionnel. Sans oublier, bien sûr, de prévoir la création de plusieurs  commissions et autres missions de préfiguration chargées de donner suite à ses... Poursuivre la lecture

Par Gérard-Michel Thermeau.

Les 5 Dernières minutes offre une image sinon fidèle du moins très intéressante de la France gaulliste. Entre 1958, qui marque l'arrivée au pouvoir du Général, jusqu'en 1973, à la fin de la présidence pompidolienne, cette mythique série policière a charmé les téléspectateurs français. La médiocre qualité de l'image, qui va du presque pas visible au très correct, frappe autant que la qualité du son. Nul besoin de sous-titres pour comprendre ce que disent les acteurs. Heureux temps où les comédiens français sa... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles