Les nouveaux modes de consommation se développent rapidement

Consommateurs au supermarché (Crédits Luc Legay, licence Creative Commons)

Le succès de la consommation sans possession est amené à se renforcer selon une nouvelle étude Zuora/Ifop.

Par Alexis Vintray.

Hier, on consommait en achetant et en devenant propriétaire de l’objet. Demain, on s’abonnera à un service, qu’on pourra arrêter à tout instant ? La révolution a déjà eu lieu pour la musique en ligne, avec les succès de Deezer ou Spotify, ou est en route avec le leasing automobile, la video on demand, etc. Pour le reste de l’économie, on y est certes pas encore mais, selon une nouvelle étude menée pour Zuora, le leader mondial des solutions de Relationship Business Management, par l’Ifop, un institut de sondage, les nouveaux modes de consommation ont de beaux jours devant eux, en particulier la location et la consommation par abonnement.

Ainsi, selon cette étude, « Un Français sur deux souhaite consommer plus de produits par abonnement ». Ces chiffres sont plus élevés dans certaines catégories de la population, comme les jeunes (61%), les catégories socio-professionnelles supérieures (57%) ou les franciliens (54%). Pour les types de bien, ce sont, sans surprise, les produits culturels qui sont les plus consommés via ce nouveau modèle (22% des Français consomment ainsi la presse écrite, 10% les films et 9% la musique). Pour l’infographie complète, voir en bas de cet article.

Qui dit nouveaux modes de consommation ne dit toutefois ni fin du capitalisme, ni fin de la propriété. Au contraire, comme le rappelait l’économiste Jean-Yves Naudet : « pour les libéraux, c’est la preuve de la capacité créatrice de l’économie de marché », qui sait se réinventer en permanence pour offrir aux consommateurs de meilleures prestations à moindre coût. Et il y a tout lieu de parier que les emplois qui ne seront plus utiles pour produire des biens que l’on saura plus efficacement mutualiser seront remplacés par d’autres, dans de nouveaux secteurs comme justement cette mise en réseau.

Méthodologie de l’enquête

L’IFOP a mené l’enquête auprès d’un échantillon de 1001 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (la représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas après stratification par région et catégorie d’agglomération). Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI – Computer Assisted Web Interviewing), du 26 au 28 mai 2014.

Infographie sur la consommation par abonnements (Crédits Zuora-Ifop, tous droits réservés)

À lire aussi :