8000 personnes libèrent en une semaine les données manuscrites des déclarations d’intérêts des parlementaires !

La réappropriation du politique par la société civile. L’unique moyen de faire bouger les choses. Un article à lire sur RegardsCitoyens.org