Air France Rose One ne répond plus !

img contrepoints517 croissance

Le regard de René Le Honzec. 

img contrepoints517 croissance

Tout le monde aura remarqué que Hollande trimballe sa petite bedaine sur tous les endroits qui sentent le cramé, distribuant la bonne parole réconfortante, la poignée de main électorale et l’œil brillant à l’idée de faire enfin quelque chose entre deux sondages eux aussi crasheux. Il y va même du deuil national, le drapeau en berne et on a frôlé le Te Deum.

Pendant ce temps, on est sans nouvelles du vol « croissance 2014 » de Air France Rose One, dont le plan de vol avait été déposé par Hollande et son copilote Valls. L’avion devait actuellement survoler le territoire de la diversité source de richesse harmonieuse mais on a perdu sa trace, il a disparu des écrans radars depuis la fin du premier trimestre : « Ce n’est pas grave », a assuré M. Sapin, ministre de l’Économie et des bonnes blagues. Sans doute peut-on envisager une croissance « Téméraire » – comme le sous-marin nucléaire du même nom – capable, elle aussi, de rester longtemps en dessous du zéro.

Mais en attendant, on cherche les boites noires qui pourraient établir les circonstances du crash et les responsabilités : erreur du personnel navigant, défaut d’entretien-investissement, tir terroriste d’un missile mondialiste, aucune hypothèse n’est écartée. Des spécialistes sont déjà sur le terrain, avec des conclusions très différentes, dont le célèbre Piketty, revenu spécialement d’une tournée triomphale aux US pour le compte des dirigeants des US GROWTH airlines.