L’UE est un investisseur net avec le reste du monde

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

L’UE est un investisseur net avec le reste du monde

Publié le 16 juillet 2014
- A +

La part des échanges de biens et de services en pourcentage du PIB constitue un indicateur de la mondialisation économique. Dans l’Union, cette proportion a augmenté entre 2004 et 2013, sauf en 2009 en lien avec la crise financière. En 2013, les importations de l’Union étaient équivalentes à 42% du PIB et les exportations à 45%.

Eurostat UE mondialisation 2013

Un autre indicateur de la mondialisation est le stock d’IDE en pourcentage du PIB. Les investissements entrants et sortants ont progressé de façon constante entre 2004 et 2012 dans l’Union, plus sensiblement toutefois pour les investissements sortants qu’entrants. En 2012, les stocks d’IDE sortants de l’UE en pourcentage du PIB ont été équivalents à 40% du PIB et les stocks d’IDE entrants à 30%. Comme les investissements sortants de l’Union sont plus importants que les investissements entrants, l’Union est un investisseur net avec le reste du monde. La différence entre les investissements sortants et entrants de l’UE a augmenté, passant de 4% du PIB en 2004 à 10% en 2012.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Michel Gay et Dominique Finon.

Duplicité et effets d’annonces sont à la manœuvre dans l’Union européenne pour saborder discrètement le nucléaire dans les faits.

Paradoxe et duplicité

La Commission européenne a publié le 31 décembre 2021 un document appelé « taxonomie » sur les critères de classement des technologies pouvant donner lieu à financement privilégié par les fonds verts. Le nucléaire y figure ainsi que les centrales électriques à gaz très émettrices de CO2 (plus de 400 gCO2eq/kWh), sous le prétexte de faciliter la ... Poursuivre la lecture

Par Alexandre Massaux.

Le président Emmanuel Macron a rencontré le Premier ministre hongrois Viktor Orban. Ce dernier assure actuellement la présidence tournante du groupe de Visegrad (Pologne, République tchèque, Slovaquie et Hongrie) et a invité le président français à participer au sommet de ce groupe. On assiste à une opération de séduction mutuelle entre les deux dirigeants.

Un rapprochement sur fond de souveraineté européenne

Si Macron a pointé les exigences européennes en matière d’État de droit et de respect des valeurs ... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Par Patrick Aulnas.

Le sanglot de l’homme blanc s’éternise, le wokisme n’en étant que la dernière déclinaison. Sommes-nous coupables d’avoir trop bien réussi ? Le développement économique occidental est-il une faute impardonnable à l’égard des générations futures ? Quelques générations d’Homo sapiens ont-elles irrémédiablement abîmé notre petite planète bleue ? La civilisation occidentale a-t-elle atteint son apogée au XXe siècle et commencé son déclin ?

Personne ne peut répondre à ces questions de façon abrupte sous peine de so... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles