L’UE est un investisseur net avec le reste du monde

En 2013, les importations de l’Union européenne étaient équivalentes à 42% du PIB et les exportations à 45%.

La part des échanges de biens et de services en pourcentage du PIB constitue un indicateur de la mondialisation économique. Dans l’Union, cette proportion a augmenté entre 2004 et 2013, sauf en 2009 en lien avec la crise financière. En 2013, les importations de l’Union étaient équivalentes à 42% du PIB et les exportations à 45%.

Eurostat UE mondialisation 2013

Un autre indicateur de la mondialisation est le stock d’IDE en pourcentage du PIB. Les investissements entrants et sortants ont progressé de façon constante entre 2004 et 2012 dans l’Union, plus sensiblement toutefois pour les investissements sortants qu’entrants. En 2012, les stocks d’IDE sortants de l’UE en pourcentage du PIB ont été équivalents à 40% du PIB et les stocks d’IDE entrants à 30%. Comme les investissements sortants de l’Union sont plus importants que les investissements entrants, l’Union est un investisseur net avec le reste du monde. La différence entre les investissements sortants et entrants de l’UE a augmenté, passant de 4% du PIB en 2004 à 10% en 2012.