Les BRICS créent leur propre banque de développement

Les chefs d’État et de gouvernement des cinq pays émergents du groupe BRICS ont signé un accord créant une nouvelle banque de développement.

BRICS leaders in Brazil 2014
BRICS summit participants (Crédits : www.kremlin.ru, licence Creative Commons

Cette nouvelle banque sera basée à Shanghai et dotée d’un capital de $50 milliards ainsi que d’un fonds d’urgence de $100 milliards. Le premier président sera issu d’Inde. Le capital de cette banque pourra être porté à $100 milliards et il sera abondé à parts égales par ses membres, le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud.

L’accord sur les réserves devrait permettre d’éviter les pressions à court terme sur les liquidités, de promouvoir une plus grande coopération au sein des BRICS et de renforcer la sécurité financière globale.

Les pays émergents des BRICS, qui représentent 40% de la population et un cinquième du PIB de la planète, discutaient depuis plusieurs années de ce double projet visant à faire contrepoids à la Banque mondiale et au Fonds monétaire international, où ils s’estiment mal représentés.