Greenpeace : l’incompétence et l’hypocrisie

Un article du Guardian épingle les hauts responsables de Greenpeace pour leur gestion et leur mode de vie.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Caricature Greenpeace (Crédits : René Le Honzec/Contrepoints, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Greenpeace : l’incompétence et l’hypocrisie

Publié le 26 juin 2014
- A +

img contrepoints433 Greenpeace

Étonnant, The Guardian éclabousse ​​Greenpeace. Selon des documents divulgués par le QG des militants, il semble que leurs finances sont chaotiques depuis des années.

La gestion des 71 millions d’euros de budget de Greenpeace International est en déroute depuis des années. Des documents et courriels qui ont fuité jusqu’au Guardian montrent que leurs financiers sont en proie à des problèmes de personnel et à un manque de gestion rigoureuse. Cet état des lieux conduit à des erreurs, des malfaçons et à une détérioration des relations entre le siège à Amsterdam et leurs bureaux dans le reste du monde.

Le compte-rendu de l’une des réunions est cité et suggère que les contrôles financiers internes sont quelque peu faiblards :

La direction est particulièrement troublée par… l’absence de processus de contrôles forts et cohérents empêchant des contrats d’être conclus sans autorisation.

Il est assez surprenant que le commissaire aux comptes de l’organisation, Ernst & Young, ait donné un bon bilan de santé pour les dernières années écoulées. Plus remarquable encore, il est révélé que certains des plus hauts responsables de Greenpeace ont adopté ce que le commun des mortels pourrait considérer comme un mode de vie ultra-carboné :

The Guardian a aussi appris que l’un des plus hauts dirigeants du groupe, Pascal Husting, directeur du programme international de Greenpeace International, travaille à Amsterdam mais vole entre les bureaux de la ville et de son domicile au Luxembourg plusieurs fois par mois.

Kumi Naidoo (Directeur exécutif international de Greenpeace) a défendu cet arrangement, en disant : « Pascal a une jeune famille au Luxembourg. Quand on lui a offert le nouveau poste, il ne pouvait pas déplacer sa famille à Amsterdam tout de suite. Il serait le premier à dire qu’il déteste ces aller-retour et déteste l’avion, mais pour le moment il n’a pas beaucoup d’options jusqu’à ce qu’il puisse déménager. Il souhaiterait aller en train-express de son domicile à son bureau, mais ce serait actuellement 12 heures d’aller-retour en train« .

Il semble que les Verts aiment l’air, et beaucoup le vent.

Sur le web.

 


L’original The Guardian nous dit : il est apparu qu‘un membre du personnel (de Greenpeace) avait perdu 3,7 millions d’euros sur le marché des changes en pariant à tort sur ​​une faiblesse de l’euro… C’est combien de « donateurs », avec cadeau fiscal de 66 % (limite de 20 % du RI), comme en France ?

Mais pour revenir à Husting, selon un article de L’Usine Nouvelle n° 3246 du 4 juillet 2011 : « À 50 ans, Pascal Husting devient directeur des programmes de Greenpeace International, entité qui coordonne les activités de l’organisation écologiste dans le monde […] il arrive à la tête de Greenpeace France en 2005… » Sans doute faisait-il Paris-Luxembourg en vélo ou en train car apparemment en neuf ans (Paris+Amsterdam), il n’a pas eu encore le temps de déménager, ni même à Paris pendant 6 ans… quel bosseur ! — Mais le Luxembourg est un tel paradis.

Voir les commentaires (12)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (12)
  • Il y a eu aussi leur perte récente sur les marchés financiers.

    Mais là aussi ils avaient une bonne excuse, ils reçoivent des dons en différentes devises et devaient donc se couvrir contre les changes.

    Ah ces socialistes sont décidément incorrigibles…

    • C’est la subtile différence entre un socialiste et un capitaliste. Les socialistes ont de bonnes raisons, les capitalistes ne sont guidés que par l’appât du gain. Ou l’inverse, je ne suis plus sûr.

  • Tous ceux qui veulent bien déciller un peu leurs yeux savent ce qu’il en est de cette organisation. Et d’autres.
    Que Greenpeace se prétende par ailleurs indépendant financièrement ma fait rigoler. Comme souligné dans le pied de l’article, les déductions fiscales sont au coeur des dons.
    Quant à la situation actuelle de l’organisation et la relative impunité dont elle a bénéficié, notamment des US, elle ne datent pas d’aujourd’hui. C’est d’ailleurs à mourir de rire que d’entendre la campagne actuelle laissant entendre qu’elles serait au service de la Russie. A moins qu’elle ne se soit crue capable de s’affranchir de ses bénéfacteurs.
    M’est avis que si les informations sortent c’est qu’un pouvoir doit avoir envie de modifier un peu le cours des choses. La rupture du statu quo la concernant dans les médias en témoigne: il doit s’agir d’un poids lourd.
    Comme on disait au temps de la guerre froide sur les services secrets: smoke and mirors…

  • Ce sont huit millions d’enfants morts qui auraient pu être sauvés sans l’intervention ultra dogmatique de Greenpeace, empêchant la mise en culture du riz doré, un riz OGM contenant la provitamine A dont ils avaient besoin. http://www.atlantico.fr/decryptage/greenpeace-accuse-crime-contre-humanite-anciens-responsables-wikiagri-1626033.html

    • Les écolos de ce genre ont maintenant dépassé les Khmers rouges de Pol Pot en terme de morts. Encore quelques décennies et ils auront dépassé leur idoles communistes.

  • Il serait le premier à dire qu’il déteste ces aller-retour et déteste l’avion,

    Pauv’choux.

    Il faut lui venir en aide, vite!

  • comme disait David Friedman, les capitalistes cupides gagnent de l’argent en vendant des services. Les bons socialistes, eux, ils le volent.

  • « Jusqu’à 25.000 délégués sont attendus pour la conférence de l’ONU sur le climat à Paris fin 2015, où 195 pays doivent sceller un accord pour limiter le réchauffement de la planète, a indiqué aujourd’hui le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius. » Les journaux dixit.
    Air-Greenpeace va faire fortune. Sans parler de tous les loueurs de limousines qui vont se bagarrer pour offrir leurs services à tous les PDG de toutes les ONG « invitées » comme ce fut le cas à Copenhague.…
    Ils viendront tous pour que la terre ne se réchauffe pas de plus de deux degrés dans 100 ans.
    Alors que, c’est un fait mesuré par tous, la terre ne se réchauffe plus depuis déjà une vingtaine d’années (17 ans, a admis Pachauri, le patron du GIEC le 22 fév.2013, soit déjà plus de 18 ans aujourd’hui et …19 ans en 2015), que personne ne sait la « cause » de ce « hiatus » comme l’appelle le GIEC dans son rapport.
    Ce dont on peut être sûr c’est que le CO2 a été battu par plus fort que lui. Mais personne ne sait si ce sont les aérosols, le soleil, la pollution, les volcans, la vapeur d’eau, etc. C’est bien la preuve que tous ces « experts » pataugent, n’en savent rien. On est bien loin du temps où ils disaient que la « science du climat est aboutie » (science is settled). Et le seul « consensus » est qu’aucun de nos enfants de moins de 20 ans n’a connu le moindre réchauffement climatique.
    On se demande de quoi ils vont vraiment discuter, puisque le réchauffement s’est déjà arrêté depuis 20 ans, mais on sait que ça va coûter environ un milliard d’euros PAR JOUR….

  • « Le compte-rendu de l’une des réunions est cité et suggère que les contrôles financiers internes sont quelque peu faiblards : » Interne à Green Peace ou l’UMP ?

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

C’est avec stupeur que les visiteurs du musée du Louvre ont assisté ce dimanche à une scène hors du commun. Les différents témoins de celle-ci rapportent qu’un homme en fauteuil roulant et portant une perruque s’est levé, a tenté de briser la vitre de protection du tableau de La Joconde - installée après un premier incident en 1956 -, avant de jeter sur l'œuvre de De Vinci un gâteau à la crème. Il n’en fallait pas plus pour que cet étrange événement fasse la Une des médias et passionne les réseaux sociaux.

 

https://twitter... Poursuivre la lecture

Par David Zaruk. Un article de Risk-Monger

Le monde est fait de soleil et de papillons, de roses et d'arcs-en-ciel. Si nous pouvons empêcher le Père Profit de violer Mère Nature, nous aurons ce monde dont nous avons rêvé... merveilleux, sans produits toxiques, plein d'amour, de paix, d'espoir et de bonheur.

C'est la maladie du rêveur qui sous-tend l'idéologie de l'agro-écologie. Tout ce que nous avons à faire est de nous débarrasser du mal, de l'humain, et la nature nous fournira en abondance toute la nourriture et la subsistanc... Poursuivre la lecture

Nous y sommes ! Après une campagne pleine de rebondissements et d’un suspense encore jamais vu sous la Cinquième République, notre cher président a - enfin ! - été réélu face à l’ignoble menace fasciste !

Si vous avez lu cette première phrase au premier degré, désolé pour vous. Il était temps que cela prenne fin. Après une campagne d’un ennui sublimé par l’insipide débat de mercredi, Emmanuel Macron a été réélu à près de 58 % des voix face à une candidate piteuse qui a encore une fois été incapable de rassurer sur sa stature présidenti... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles