La Chine deviendrait le 2e marché du divertissement et des médias au monde

La Chine tend à dépasser le Japon, et deviendrait ainsi le deuxième marché du monde, derrière les États-Unis.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La Chine deviendrait le 2e marché du divertissement et des médias au monde

Publié le 5 juin 2014
- A +

D’après le « Global Entertainment and Media Outlook 2014-2018 », publiée par le cabinet Price Waterhouse Coopers, d’ici 2018, le taux moyen de croissance annuel cumulé du divertissement et des médias du monde atteindrait 5%.

PwC Internet advertising outlook 2014

Selon le rapport, d’ici 2018, le taux moyen de croissance annuel cumulé du divertissement et des médias en Chine s’élèverait à 10,9%. Le taux moyen de croissance annuel cumulé des dépenses de publicité atteindrait 11,8%.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
une personne en combinaison de prptection
2
Sauvegarder cet article

Commenter des images de France 24, la voix de son maître gouvernemental s’il en est, qui montre, à travers des images choquantes, les effets néfastes de la politique du zéro covid en Chine.

Pourquoi ?

Par exemple, la photo de droite montre le dos d’un travailleur qui escalade une clôture. Il s’agit du recadrage sur un travailleur d’un groupe de travailleurs de Foxconn, entreprise taïwanaise, filiale d’Apple, dont l’immense usine est située à Zhengzhou en Chine. Elle fabrique 70 % des iPhone de ce groupe (500 000 par jour). La lé... Poursuivre la lecture

Cyril Hanouna est très loin d'avoir la finesse d'un humoriste. Il serait plutôt du genre amuseur public, façon petit rigolo de la classe qui subjugue ses petits camarades par son aplomb et désespère son institutrice. Son truc, manifestement, ce sont les coquillettes versées dans le slip d'un chroniqueur, histoire de vérifier le proverbe "avoir le cul bordé de nouilles", le tout bien enveloppé dans un prêt-à-penser frappé au coin de la médiocrité, comme on a pu s'en rendre compte à l'époque des débats sur l'affaire Mila et les caricatures de C... Poursuivre la lecture

Émoi (encore un) dans l’hémicycle : un député Rassemblement National aurait dépassé les bornes des limites et se serait vautré avec emphase dans les heures les plus sombres de notre histoire politique avec de vrais morceaux de racisme dedans. Pour ajouter l’insulte à l’injure, la presse s’est jointe à la mêlée pour y ajouter une dose de propagande.

La petite phrase défraye la chronique paresseuse des folliculaires médiocres : alors que Carlos Martens Bilongo, député France Insoumise d’origine congolaise, évoquait la question des migran... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles