Libérons le Tibet !

Le regard de René Le Honzec.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Chine Crimée (Crédits : René Le Honzec/Contrepoints.org, licence Creative Commons)

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Libérons le Tibet !

Publié le 26 mars 2014
- A +

img contrepoints181

Le bon vieux temps de l’Internationale Socialiste n’est pas si loin, quand le PS faisait la bise  à tous les dictateurs tiers-mondistes de « gauche progressiste » comme Saddam Hussein en Irak, Hafez el Assad en Syrie, Moubarak l’Égyptien, Gbagbo en Côte d’Ivoire, Ben Ali le Tunisien et autres Chavez. Le socialisme s’est rangé faute de leader maximo, mais on sent une nostalgie. Alors Hollande, le fameux combattant du progrès des forces populaires du Front National, invite des amis intimes, genre Prince Ben Sultan d’Arabie Saoudite qui vient visiter les « Mistral » (ah, non, erreur, c’est pour Poutine, s’il est sage), je veux dire ses frégates « Fremm » : on espère 60 Rafale pour les démocratiques Émirats Arabes Unis.

Mais surtout, après avoir donné une magistrale leçon de diplomatie, de fermeté, d’intransigeance au dictateur va-t-en-guerre annexionniste russe Poutine en sauvant l’indépendance de la Crimée tartare, Hollande accueille un autre défenseur des Droits de l’Homme, le Président Chinois Xi Jinping et Madame, cette glorieuse République Populaire qui a sorti du joug de sa théocratie barbare et moyenâgeuse le Peuple Tibétain (sans référendum guignolesque). Pas confondre !

Je pense que, comme pour la menaçante Russie, Hollande va pouvoir sermonner le Jaune et le menacer de cette intervention militaire qui a déjà ramené la paix en Syrie. N’oublions pas que l’armée française, vivifiée par des dotations budgétaires en constante augmentation (ne pas oublier la promesse de Hollande de recruter 60.000 soldats dans les cinq ans) est capable de tenir un front de quasi 50 kilomètres pour ravager l’Ukraine, la Russie et entrer dans Moscou, avec ses 4 régiments lourds de chars Leclerc qui doivent bien frôler la centaine de blindés opérationnels (12 EX. AU 12ème Cuir). Encore une fois la gauche piétine les valeurs dont elle a accablé la droite depuis des décennies

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don
la Chine
9
Sauvegarder cet article

Si l’Histoire nous enseigne quelque chose, c’est qu’un empire ne peut tenir dans la durée que grâce à deux éléments clés : son armée et sa monnaie.

Son armée, car l’empire doit être capable de protéger son territoire et de conquérir de nouvelles terres pour s’étendre ; et sa monnaie car c’est avec elle qu’il paye ses militaires et c’est par elle qu'il entendra échanger des richesses avec ses vassaux. Dans ces deux domaines, un empire voulant durer doit mettre en place des mesures pour maintenir la stabilité à la fois militaire et écono... Poursuivre la lecture

Par Dominique Colas.

Au moment de son démantèlement en 1991, l’Union soviétique comptait des milliers de statues représentant son fondateur, Vladimir Lénine (1870-1924). Les quinze républiques constitutives de l’Union, devenues autant d’États indépendants, ont adopté à l’égard de ces monuments des politiques très différentes, qui en disent long sur leur vision politique et historique – ou, du moins, sur celle de leurs dirigeants. On le constate tout particulièrement en examinant les cas, opposés ici comme sur bien d’autres points, de l... Poursuivre la lecture

Rassemblement national Russie présidentielle pro-russe
6
Sauvegarder cet article

Parmi les nombreuses étrangetés qui signalent le conflit en cours, une des premières à avoir frappé l’opinion mondiale a été l’interdiction faite aux Russes de le qualifier de « guerre ». C’était, annonçait le Kremlin, une « opération spéciale », terme qui ne signifiait rien de précis et auquel personne en Occident n’accorda de crédit, mais dont l’usage fut rendu obligatoire en Russie, au point que ceux qui l’ont dénoncé ont fini en prison pour longtemps. L’armée russe déferlait sur le sol ukrainien, elle tuait, détruisait, occupait, son inte... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles