Libérons le Tibet !

Le regard de René Le Honzec.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Chine Crimée (Crédits : René Le Honzec/Contrepoints.org, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Libérons le Tibet !

Publié le 26 mars 2014
- A +

img contrepoints181

Le bon vieux temps de l’Internationale Socialiste n’est pas si loin, quand le PS faisait la bise  à tous les dictateurs tiers-mondistes de « gauche progressiste » comme Saddam Hussein en Irak, Hafez el Assad en Syrie, Moubarak l’Égyptien, Gbagbo en Côte d’Ivoire, Ben Ali le Tunisien et autres Chavez. Le socialisme s’est rangé faute de leader maximo, mais on sent une nostalgie. Alors Hollande, le fameux combattant du progrès des forces populaires du Front National, invite des amis intimes, genre Prince Ben Sultan d’Arabie Saoudite qui vient visiter les « Mistral » (ah, non, erreur, c’est pour Poutine, s’il est sage), je veux dire ses frégates « Fremm » : on espère 60 Rafale pour les démocratiques Émirats Arabes Unis.

Mais surtout, après avoir donné une magistrale leçon de diplomatie, de fermeté, d’intransigeance au dictateur va-t-en-guerre annexionniste russe Poutine en sauvant l’indépendance de la Crimée tartare, Hollande accueille un autre défenseur des Droits de l’Homme, le Président Chinois Xi Jinping et Madame, cette glorieuse République Populaire qui a sorti du joug de sa théocratie barbare et moyenâgeuse le Peuple Tibétain (sans référendum guignolesque). Pas confondre !

Je pense que, comme pour la menaçante Russie, Hollande va pouvoir sermonner le Jaune et le menacer de cette intervention militaire qui a déjà ramené la paix en Syrie. N’oublions pas que l’armée française, vivifiée par des dotations budgétaires en constante augmentation (ne pas oublier la promesse de Hollande de recruter 60.000 soldats dans les cinq ans) est capable de tenir un front de quasi 50 kilomètres pour ravager l’Ukraine, la Russie et entrer dans Moscou, avec ses 4 régiments lourds de chars Leclerc qui doivent bien frôler la centaine de blindés opérationnels (12 EX. AU 12ème Cuir). Encore une fois la gauche piétine les valeurs dont elle a accablé la droite depuis des décennies

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
législatives 2022
2
Sauvegarder cet article

Lorsqu’ils ont visité Kiev la semaine dernière, les dirigeants européens Emmanuel Macron, Mario Draghi, et Olaf Scholz connaissaient parfaitement la situation militairement compliquée dans laquelle se trouve l’Ukraine. Selon un fonctionnaire ukrainien, leurs victimes militaires (morts ou blessés) se comptent maintenant au rythme de 30 000 par mois : une énorme tragédie.

Comme beaucoup d’experts militaires occidentaux retraités confirment depuis plusieurs mois, et comme l’a reconnu le général Twitty (aussi retraité) dans un débat organi... Poursuivre la lecture

services secrets russes
1
Sauvegarder cet article

Par Gaston Erlom. Un article de Conflits

Encore un livre sur l’espionnage par les sbires du Kremlin ? Oui, mais un très bon livre. Cet ouvrage doit être recommandé aux néophytes qui souhaitent acquérir d’emblée une vue synthétique des activités et des méthodes des services russes et soviétiques d’hier et d’aujourd’hui. Andreï Kozovoï nous offre en effet un panorama des principales actions et affaires connues, replacées avec soin dans leur contexte géopolitique, ainsi qu’une analyse fine des mécanismes de l’espionnage « russoviétique » ... Poursuivre la lecture

Chers lecteurs, chers citoyens, vous tous qui me lisez par choix ou par hasard, n’attendons pas sagement que la future Assemblée législative s’installe au palais Bourbon. N’attendons pas sagement que le gouvernement dicte le tempo et le contenu des débats. Exigeons dès maintenant la levée de toutes les mesures d’urgence sanitaire qui perdurent sous la forme d’une loi de transition autorisant le rétablissement de l’état d’urgence sanitaire, pass vaccinal compris, jusqu’au 31 juillet 2022.

Compte tenu de l’imminence de la date butoir, le... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles