Un invité normal

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
img contrepoints033 Obama Hollande

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Un invité normal

Publié le 12 février 2014
- A +

img contrepoints033 Obama Hollande

J’ai beau avoir parcouru le web pour me renseigner sur la visite de l’Illustre dont tous les commentateurs s’accordent à souligner l’exceptionnelle exception, l’un remontant même à l’entente entre Reagan et Mme Thatcher, c’est dire, je n’ai toujours pas compris à quoi elle pouvait bien servir. Pas de contrats, comme lorsqu’on va par exemple en Chine, pas d’armements comme par exemple avec certains pays du Golfe, pas de traité d’alliance comme au Mali (ha,ha), ou je ne sais quoi d’autre. Une vague allusion à l’intervention répétitive de la France en Françafrique, dont visiblement les Yankees se moquent éperdument.

En revanche, un maximum de détails haletants, parfois en direct sur des chaînes prétendument d’information, sur le dîner qui reste, jusqu’à cette heure, l’essentiel des aléas de ce voyage. Les anciens regretteront, à ce sujet, la cruelle absence de commentateurs de la pointure de Léon Zitrone.

Rien sur les sujets qui fâcheraient, comme le futur traité de libre-échange, l’exception culturelle, la Syrie-démerdez-vous, fuck the Europe, la NSA, etc.

Bon, ben, je vous laisse… Ah si, tout de même : j’avais toujours cru déceler un anti-américanisme primaire chez les socialo-marxistes, comme l’avait démontré le regretté Jean-François Revel dans La Grande Parade ; eh bien, j’ai presque l’impression d’être trahi dans mes convictions. Mais comme Il est devenu social-démocrate, il est normal qu’il s’entende avec le socialiste Obama, qui veut augmenter les salaires des fonctionnaires. Et puis, si ça se trouve, il n’est plus l’ennemi de la Finance : à qui pourrait-il continuer d’emprunter pour économiser 50 milliards de dollars (oui, je sais, euros, mais bof, dollar, ça fait toujours plus riche…) ?

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Quand les temps sont moroses, quand les perspectives semblent sombres, rien de tel qu’un peu de distraction sans prétention pour se changer les idées et rire un peu. En France, alors que les prix de l’énergie s’envolent et que la guerre en Ukraine nous désole, nous réalisons une fois de plus avec effroi que nous n’avons pas de pétrole et beaucoup trop d’impôts. Mais par chance, nous avons François Hollande pour nous dérider !

Ancien Président et héros improbable de virées amoureuses en scooter, il rêvait de rendosser l’habit de Capitai... Poursuivre la lecture

Février est le mois de l’histoire des Noirs. Il est intéressant de voir comment, malgré une oppression certaines dans plusieurs pays, notamment les États-Unis, ils ont pu maintenir leur dignité et progresser. Martin Luther King Jr. est sans doute celui qui a eu la meilleure réflexion sur les relations raciales en 1963 :

Je rêve du jour où mes enfants seront jugés pour ce qu’il y a dans leur cœur et non pour la couleur de leur peau.

Malheureusement pour lui, la couleur de la peau est tout ce qui semble importer pour les démocrat... Poursuivre la lecture

1
Sauvegarder cet article

Par Jean-Philippe Feldman. Un article de l'IREF Europe.

Les supputations sont allées bon train après que François Hollande a récemment déclaré qu’« un ancien Président peut très bien être candidat à l’élection présidentielle ». Pourtant, la question essentielle n’a pas été posée : comment François Hollande peut-il encore exister en politique ?

L’exception française

Les commentateurs n’ont pas manqué de railler les ambitions présidentielles toujours vertes de l’ancien chef de l’État. On peut comprendre humainement que François Ho... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles