Quand l’État technocratique pousse un maire à la démission

Le maire de la commune de Noyant-la-Plaine donne sa démission au motif que, selon lui, « l’État nous invente tellement de nouvelles lois et de normes qu’il ne reste plus d’argent pour l’entretien normal de la commune ». À lire sur Contribuables Associés