Garde-robe élyséenne

Barack Obama François Hollande (Crédits : René Le Honzec/Contrepoints.org, licence Creative Commons)

Le regard de René Le Honzec.

imgscan contrepoints 2013-2571

Comme prévu, la conférence de presse n’a rien appris à personne. Sauf, peut-être, quelques cocus (ça change !) au PS qui aiment tant se croire encore socialistes avec ce frisson révolutionnaire de fonctionnaires du parti qui vous fait gui-guili dans le fondement ?

Mais Pépère Ier l’a confirmé, nous sommes en social-démocratie, ce dont Contrepoints vous a largement prévenu, y ajoutant, à titre personnel, que nous sommes pour moi plutôt en plein socialo-communisme. Le pire que ce n’est pas tant sous la forme de l’État et des Institutions, mais dans la tête des Français lobotomisés depuis des décennies et qui sont incapables de prononcer à haute voix le gros mot « libéral » en levant les bras au ciel auquel, pourtant, ils ne croient plus, en courant partout tels des poulets décapités.

Royal Flanby a écarté les questions indiscrètes comme quoi il se vautrait dans le stupre par un « Je vous emmerde, c’est ma vie privée, je nique qui je veux/peux ». Ce qui a permis d’aborder le fond du problème, le programme économique de cette deuxième phase de son règne (rappel de la règle socialiste : je prends le pouvoir, je fais du socialisme, je ruine, je fais marche arrière en disant que je vais faire de la rigueur/austérité/libéralisme, mais comme je ne sais pas faire…

Alors je ne vais pas perdre mon temps à commenter ce qui ne sera pas, parce que comment voulez-vous qu’un type qui se trompe en femmes et en chiffres (souvenez-vous des 60 000 profs rajoutés comme ça dans son programme dont il n’a pas su calculer le coût réel) puisse réussir à trouver les milliards à dépenser où à économiser. Il faudrait commencer par réduire l’État, ce qu’il ne sait pas faire et que tous ses copains fonctionnaires vont lui rappeler. La preuve : il va procéder à un licenciement dans son proche personnel sous peu, mais il va aussitôt recruter une nouvelle personne. Mais ceci ne nous regarde pas, comme le soulignaient avec insistance les Inconnus à propos des problèmes d’un coureur…