Pour l’accession des Égyptiens à la propriété

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Pour l’accession des Égyptiens à la propriété

Publié le 10 décembre 2013
- A +

Le Projet de financement hypothécaire a donné quelques-uns des résultats les plus spectaculaires que l’Égypte ait enregistrés dans le secteur financier, en permettant aux banques et aux prêteurs non bancaires intervenant sur le marché primaire de commencer à offrir des prêts hypothécaires à long terme basés sur le marché pour l’acquisition de logements résidentiels. Un article de la Banque mondiale.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

L’immobilier occupe toujours une place particulière dans le cœur et dans le patrimoine des Français. Près de 60 % des Français sont propriétaires de leur résidence principale : une part en hausse depuis les années 1980, mais stable ces dernières années. Et 7 millions de Français sont multi-propriétaires (résidence secondaire, investissement locatif...)

Seulement voilà, malgré cette aspiration à être propriétaire, ce n’est pas toujours possible. Entre prix immobiliers qui ont grimpé et banques qui ouvrent moins les vannes du crédit, for... Poursuivre la lecture

La progression de la population, les familles qui se décomposent, l’immigration, augmentent les besoins en logement et imposent aux municipalités des solutions complexes et génératrices d’effets quelquefois pervers.

Pour permettre la construction de logements, les municipalités ou les communautés de communes sont amenées à réviser les PLU (Plans Locaux d’Urbanisme) qui déterminent la destination des terrains enregistrés au cadastre. Cette classification se détermine en différentes zones :

Urbaines, dites U À urbaniser, dites AU Lo... Poursuivre la lecture

On sait que le bilan sécuritaire d’Emmanuel Macron n’est pas sensationnel. C’est tellement vrai que lorsque le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin est confronté aux chiffres de ses propres services, il entre dans une transe médiatique haineuse qui brille par sa mauvaise foi. Mais les Français ne sont pas dupes : 62 % d’entre eux estiment que le gouvernement a failli en la matière et 78 % déclarent que les propositions des candidats sur le sujet seront « importantes » dans leur choix présidentiel.

Ô combien ils ont raison : sans la ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles