Monnaie et finances : revue de web

Ce qu’il faut savoir de l’actualité financière des derniers jours.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Monnaie et finances : revue de web

Publié le 7 avril 2013
- A +

Ce qu’il faut savoir de l’actualité financière des derniers jours.

Par Charles Sannat.

Après les aveux de Jérôme Cahuzac sur ses comptes à l’étranger, la semaine a été largement marquée par de nombreuses informations liées aux paradis fiscaux. De très très nombreuses même, puisque des centaines de journalistes et trente-six médias internationaux ont publié le résultat de l’enquête organisée par l’ICIJ (International Consortium of Investigative Journalists), l’offshore leaks, sur les secrets des paradis fiscaux. C’est également le sujet de l’Édito du Contrarien, ce vendredi 5 avril.

Les paradis fiscaux très largement dévoilés

Les « détails du projet » sont expliqués dans un article du Monde, publié le 4 avril. Des centaines de journalistes au sein de l’ICIJ (International Consortium of Investigative Journalists) ont mis la main sur 2,5 millions de documents relatifs aux paradis fiscaux. Ils les ont analysés, ont enquêté, et livrent leurs résultats dans la presse.

L’Expansiondans un article publié le 4 avril, reprend des informations données par The Guardian. Le journal anglais a détaillé des noms de personnalités actionnaires de sociétés dans des paradis fiscaux.

Dans un édito publié le 4 avril, Le Monde revient également sur l’Offshore Leaks. La Directrice du quotidien y évoque « après la crise qui vient de secouer Chypre », l’affaire Cahuzac : « un scandale d’État qui met en cause la probité et la transparence élémentaires réclamées de tout responsable politique ». Selon son auteur, Natalie Nougayrède, « les paradis fiscaux sont une menace pour la démocratie ».

On se souvient d’ailleurs que la semaine dernière, la presse faisait l’écho des interdictions faites, à Chypre, aux citoyens de quitter l’île avec plus de 1 000 € en espèces. Deux poids, deux mesures ? Ce nouveau scandale  ne va pas pousser l’Européen moyen à plus de confiance envers le gouvernement et le système bancaire.

L’euro en perte de confiance

Dans un article paru le 2 avril dans le Nouvel Observateur, Gabrielle Durana, agrégée d’économie, s’interroge d’ailleurs sur le devenir de l’Euro. Estimant même qu’il y a « des euros forts et des euros faibles », elle se demande si la crise chypriote n’est pas un signe avant-coureur de la fin de l’euro.

Sur France24, dans un article du 2 avril, le site internet revient sur le succès du Bitcoin. « Pour certains, cette monnaie dématérialisée devient une valeur refuge », estime Sébastien Seibt. Un mode de paiement alternatif qui montre aussi une grave crise de confiance envers l’euro.

Ailleurs dans le monde, une dévaluation plus discrète. C’est en tout cas l’avis de la correspondante du Monde au Venezuela, qui estime que le pays a procédé à une dévaluation « discrète » de sa monnaie. Publié le 1er avril, l’article n’est pas un poisson d’un goût douteux : Caracas « veut éviter le coût politique d’une nouvelle dévaluation ».

Quels stocks d’or dans le monde ?

L’information insolite de la semaine vient quand même de Slate.fr, qui propose une évaluation des stocks d’or mondiaux. L’article a été mis en ligne le 2 avril et reprend des informations données par le cabinet de conseil en métaux précieux Thomson Reuters GFMS, pour qui il faudrait imaginer « un cube d’or aux arêtes de 20 mètres de haut ». Pour le Gold Standard Institute, ce serait même 50 mètres.

Largement de quoi se réfugier en cas de crise.

Dans Challenges, Charles Sannat revient d’ailleurs sur le cours de l’or, dans un article paru le 3 avril et appuyé d’une interview en vidéo.


Sur le web

Voir les commentaires (4)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (4)
  • Il est des choses et des idées dans ce monde qui me laissent pantois. L’unanimité nous explique qu’il faut LUTTER contre les paradis fiscaux et aucune voix pour LUTTER contre les enfers fiscaux, la manipulation des esprits est quand même vachement efficace.

    • Super concept ! Il faut réaliser une bonne campagne de pub avec ce concept accrocheur, cela intéressera surement les médias en quête de sujet facile et de tournures toutes faites et sera bon pour la cause libertarienne !

    • Effectivement, il serait bien plus efficace à mon très humble avis, de s’attaquer à la fiscalité fraônçaise tellement tordue. Si elle était simple (vaste programme…) et honnête, je suis convaincue que la fraude et/ou l’évasion fiscale serait très diminuée.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Dans cet article, nous allons voir ce qu’est la bourse japonaise et pourquoi il est intéressant d’investir dans l’économie de ce pays.

 

Qu’est-ce que la bourse japonaise ?

La bourse japonaise est un marché financier où les investisseurs peuvent acheter et vendre des actions. Cette bourse est la troisième la plus importante au monde, en termes de capitalisation boursière, derrière la NYSE (la bourse de New York) et le NASDAQ (une autre bourse américaine).

La bourse japonaise est gérée par l’entreprise Japan Exchange ... Poursuivre la lecture

inflation immobilier
3
Sauvegarder cet article

Une crise ne devait jamais se produire. Pas après la Grande Modération des 30 dernières années. Mais la plupart des actifs sont sur le point de chuter.

Depuis plus de 100 ans, l’immobilier a baissé lors des périodes comme celles-ci, où l’inflation surpasse les taux d’intérêts et les force à grimper.

Le graphique ci-dessous (source) donne l’indice des prix de l’immobilier en France, en fonction du revenu des ménages.

 

 

Vous pouvez observer trois périodes de chute des prix pour l’immobilier... Poursuivre la lecture

Dans la façon d’appréhender les marchés de nombreux observateurs, journalistes ou analystes quelque chose ne tourne pas rond. Sans qu’ils le sachent eux-mêmes, il coule dans leur veine la théorie des marchés efficients. En synthèse, elle nous dit que chaque information publique est instantanément intégrée par les marchés.

Cela permet à chacun d’expliquer les mouvements boursiers quotidiens avec les informations quotidiennes. Les effets sont multiples et pervers. Par exemple, cela signifie implicitement que l’information du jour est pl... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles