Manipulation des cours de l’or et de l’argent à Londres ?

Le régulateur américain (CFTC) étudie la possibilité d'une manipulation du cours de l'or et de l'argent à Londres.
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Lingot d'argent (Crédits (Mick Baker)rooster, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Manipulation des cours de l’or et de l’argent à Londres ?

Publié le 16 mars 2013
- A +

Le régulateur se penche actuellement sur la façon dont les prix de l’or et de l’argent sont fixés à Londres, se demandant notamment s’ils ne sont pas vulnérables à une manipulation.

Par Fabrice Drouin Ristori.

Le monde de la finance pourrait connaitre un nouveau scandale.

Selon le Wall Street Journal, le régulateur américain des marchés dérivés, la CFTC, se penche actuellement sur la façon dont les prix de l’or et de l’argent sont fixés à Londres, se demandant notamment s’ils ne sont pas vulnérables à une manipulation.

Si aucune enquête n’a été officiellement ouverte, la CFTC « étudie différents aspects de la fixation des prix, y compris pour savoir si elle est suffisamment transparente »

Les prix de l’or sont fixés deux fois par jour au cours d’une téléconférence entre cinq banques – Barclays, Deutsche Bank, HSBC, Bank of Nova Scotia and Société Générale – tandis que l’argent est fixé par les trois derniers. Les prix servent de référence au reste des marchés liés aux métaux précieux.

Cet intérêt accru des autorités intervient suite au scandale de manipulation du Libor, le plus important taux interbancaire du monde, par un certain nombre de grandes banques, dont Barclays et RBS.

La CFTC enquête déjà sur la manipulation du cours de l’argent

En 2008, suite aux allégations de nombreux investisseurs, la Commodity Futures Trading Commission (CFTC) a entamé une enquête sur une possible manipulation de cours sur le marché de l’argent.

Mais le régulateur américain n’a jamais publié de rapport officiel et serait même sur le point d’abandonner l’enquête, faute de preuves pour appuyer une procédure judiciaire.

En octobre 2010, Bart Chilton, l’un des cinq commissaires à la CFTC, avait estimé que « des initiatives frauduleuses »avaient été prises pour « contrôler et dévier » l’évolution des prix du métal gris. De gros intervenants sur le marché auraient, selon lui, parié des montants énormes sur la baisse des cours.

JPMorgan, le plus gros acteur sur le marché de l’argent avec HSBC, avait en particulier été montré du doigt par plusieurs opérateurs, ainsi que de nombreux investisseurs.

Sur le web

Voir les commentaires (6)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (6)
  • On ne va pas tarder à observer l’or redescendre sous 1000 dollars l’once.

  • Amellal Ibrahim
    16 mars 2013 at 10 h 39 min

    Génial, moi on m’accusait de complotisme, l’or et l’argent tiennent parce qu’on émet des quantités importantes d’or-papier et argent-papier pour calmer les cours … sinon je pense que le prix de marché est bien plus haut que ça …

  • « sous 1000 dollars l’once »
    Peu probable avec la machine de la FED a imprimé les billets

  • Ah ah ah, le ‘regulateur’ Américain veut nous faire croire qu’il est impartial et blanc comme la neige. Un peu comme dans la ridicule affaire des taux d’interets a Londres.

    Si manipulation il y a, elle provient tout d’abord de ceux qui ont le pouvoir de créer de la (fausse) monnaie a volonté et de vendre des stocks énormes dès que le prix s’approche d’un palier. Tout ca pour donner l’impression que le dollar va bien.

  • Les États-Unis ne peuvent en aucun cas permettre à l’or et à l’argent de redevenir la monnaie de référence. Il y va de leur hégémonie.

    Le Dollar comme monnaie de référence équivaut au doit pour les US de prélever un impôt à volonté pas seulement sur leurs citoyens, mais sur l’ensemble des pays du monde.

    L’or est une monnaie non manipulable par les États.

    Il y a actuellement deux manipulations des cours de l’or :

    – la vente à terme avec des USD gratuits, qu’il ne coûte donc rien de perdre le cas échéant ;

    – la confusion entre or-papier (les ETF, notamment) et or physique. Lesquels devraient être cotés séparément, puisque l’or-papier a une valeur qui dépend de la confiance que l’on peut avoir en l’émetteur.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Patrick Aulnas.

Le printemps a toujours été une période faste pour les manifestations de rue. La douceur des températures et l’espoir d’une journée ensoleillée favorisent ces promenades collectives et citadines. Elles remplacent les carnavals d’antan au cours desquels le peuple pouvait se livrer à tous les débordements avec la bénédiction provisoire du pouvoir. Il faut toujours laisser un exutoire aux passions, surtout politiques. Les humains y trouvent un petit espace de liberté qui, il est vrai, manque de plus en plus dans nos so... Poursuivre la lecture

Par Egon von Greyerz.

[caption id="attachment_104795" align="aligncenter" width="972"] Lingot d'or (Crédits Bullion Vault, licence Creative Commons)[/caption]

Nous savons que les banques centrales et les gouvernements ont perdu la boule. Lorsque la crise a débuté, en 2006, les taux à court terme étaient de 5%. En 2008, ils sont tombés à zéro et, depuis, sont quasiment restés à ce niveau.

Un “package” spécial crise de 25 000 milliards de dollars a été offert au système financier. JP Morgan et Goldman Sachs ont dit à la Rés... Poursuivre la lecture

Par Simone Wapler.

[caption id="attachment_259102" align="aligncenter" width="640"] Or en hausse By: David Amsler - CC BY 2.0[/caption]

Il ne vous a probablement pas échappé que l’or a connu une véritable frénésie d’achat suite au choc du Brexit. Le métal jaune est allé jusqu’à flirter avec les 1360$. En général, les grands médias financiers ne parlent de l’or qu’en dollar. C’est normal, ils s’adressent à des gens qui peuvent intervenir sur le marché des devises. Mais pour nous, l’évolution de l’or dans la devise dans laquelle n... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles