Plan pour Rééquilibrer la Balance Commerciale

Lettre à Madame Nicole Bricq, Ministre du Commerce extérieur.
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Nicole Bricq (Crédits Mathieu Delmestre-Parti Socialiste licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Plan pour Rééquilibrer la Balance Commerciale

Publié le 8 février 2013
- A +

Lettre à Madame Nicole Bricq, Ministre du Commerce extérieur.

Par Georges Kaplan.

Nicole Bricq (Crédits Mathieu Delmestre-Parti Socialiste licence Creative Commons)Madame,

Vous annonçâtes ces jours-ci une réduction du déficit de la balance commerciale au titre de l’an 2012, qui serait, selon vos propres termes, « un premier signal encourageant qui doit nous permettre de reprendre confiance. » J’avoue bien volontiers, Madame, que mes compétences limitées ne me permettent pas de comprendre en quoi, exactement, ce fameux déficit de la balance commerciale serait un problème. Néanmoins, soucieux de participer au Redressement Productif National et de mobiliser mon énergie en ce sens, je crois pouvoir vous apporter mon aide.

Aussi, permettez-moi donc, Madame, de mettre mes modestes moyens au service de la grande et noble cause que vous, ainsi que MM. Moscovici & Montebourg, servez avec tant d’abnégation & de courage ; laissez moi, dis-je, vous exposer mon Plan pour Rééquilibrer Définitivement la Balance Commerciale & en Contrôler le Solde en toute Occasion & avec Grande Précision : ci-après, le Plan. Il est, vous en jugerez, d’une extrême simplicité et peut se résumer en trois étapes.

Dans un premier temps, votre serviteur se propose de déménager avec femme & enfants et de s’installer dans le pays qui nous cause le plus de tort en exportant chez nous des produits scandaleusement peu onéreux. Par hypothèse et pour simplifier la lecture de ce qui suit, supposons que l’objet de votre juste courroux soit l’Empire du Milieu ; auquel cas, obéissant à votre commandement, j’élirai domicile en Chine.

Cette première étape accomplie, je serai alors en mesure d’y ouvrir un compte bancaire libellé en Renminbi sur lequel vous voudrez bien, Madame, me verser chaque année un montant équivalent au déficit de la balance commerciale tel qu’estimé par vos services – soit, si j’en crois les chiffres que vous communiquâtes vous-même récemment, environ 67 milliards d’euros. Bien sûr, pour ce faire, il faudra que vous ayez au préalable pris soin d’échanger cette somme contre des yuans ce qui permettra, au passage, de dévaluer l’euro par rapport à la monnaie chinoise.

C’est à ce stade que le Plan révèle son indiscutable efficacité puisque, Madame, je m’engage à dépenser l’intégralité de cette somme, jusqu’au dernier centime, sur des produits français et même, si vous m’en donnez l’ordre, dument labellisés Made in France par M. Montebourg. Ainsi donc, vous l’aurez compris, nous créerons chaque année un flux d’exportation de la France vers la Chine d’un montant équivalent au déficit de notre balance commerciale ; c’est-à-dire que nous comblerons ledit déficit.

Comme vous pouvez le constater, Madame, ce Plan est imparable. C’est mathématique. Par ailleurs, il va de soi que je n’en tirerai aucun bénéfice personnel puisque je ne garderai pas un seul des euros que vous aurez bien voulu me confier : je rendrai tout à la France en payant les produits que j’aurai importé en Chine. Enfin, si l’un ou l’autre de vos conseillers devait s’inquiéter de ce que mes paiements risquent d’entrainer une hausse de l’euro, il convient de noter que ce risque est entièrement stérilisé par l’opération de change que vous aurez vous-même effectuée pour me virer des yuans.

Je crois, Madame, pouvoir rendre ainsi un grand service à notre Économie Nationale & à son Redressement Productif, et cette perspective est pour moi un tel honneur qu’il serait superflu de me verser le moindre salaire. Outre le rétablissement de notre balance commerciale, ce sera pour nous l’occasion de promouvoir les marinières à rayures horizontales Made in France dans l’Empire du Milieu et de faire voir au monde entier les trésors d’ingéniosité dont est capable votre Gouvernement. Ainsi donc, dans l’attente d’une réponse de votre part qui ne peut être que positive, je demeure avec respect,

Madame,

Votre très humble et très obéissant serviteur,

Georges Kaplan


Sur le web.

Voir les commentaires (4)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (4)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
0
Sauvegarder cet article

Ce qui m’a frappé au cours de cette année 2021, ce n’est pas le virus, mais l’extension de l’autoritarisme sous sa forme dramatique comme sous sa forme rampante et bureaucratique. J’ai remarqué également la numérisation et le retour en force des marchés qui « se vengent » des dictatures notamment par l’inflation. Bien sûr, le virus a joué son rôle, mais il a plutôt été l’occasion que la raison de fond.

La violence autoritaire

Cette violence a gagné une grande partie du monde, et s’il fallait donner un premier prix, il reviendrait au My... Poursuivre la lecture

Par Chloé Froissart. Un article de The Conversation.

Les élections législatives qui ont eu lieu le 19 décembre à Hong Kong ont parachevé l’alignement du système politique hongkongais sur celui de la Chine.

Pékin célèbre ce scrutin comme une victoire de la démocratie, en dépit du fait que les Hongkongais ont voté Non avec leurs pieds.

Ces élections, marquées par un taux d’abstention record (la participation n’a été que d’environ 30 %), ont vu les candidats pro-Pékin rafler 89 des 90 sièges du Parlement.

L’orchestration... Poursuivre la lecture

Nouvelles bien désolantes en provenance de Hong Kong, où l’on apprend que les journalistes de Citizen News ont mis fin à leur activité, face aux menaces que fait peser sur eux le pouvoir chinois au vu des arrestations et perquisitions qui ont frappé quelques jours auparavant le journal Stand News, jugé subversif.

Liberté de la presse et information « sûre » à Hong Kong

La « loi sur la sécurité nationale » impose désormais aux médias de ne publier que des informations « sûres ». Avec l’assentiment des nouveaux élus de Hong Kong, qui se ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles