Inflation : +0,7% en août en France

Inflation : l’énergie devient le premier facteur d’augmentation des prix.
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Inflation : +0,7% en août en France

Publié le 13 septembre 2012
- A +

Inflation : l’énergie devient le premier facteur d’augmentation des prix.

Par Thibault Doidy de Kerguelen.

Les prix à la consommation ont augmenté de 0,7 % au mois d’août. Sur un an, l’indice de l’INSEE progresse de 2,1 %, contre + 1,9 % en juillet. C’est la forte progression des prix de l’énergie qui semble expliquer ce rebond constaté le mois dernier (+ 3,6 % en août, + 6,9 % sur un an). Les prix des combustibles liquides augmentent de 6,6 % (+ 13,6 % sur un an) et les prix des carburants croissent de 5,3 % ( soit + 7,8 % sur un an). L’augmentation du prix des carburants se ressent sur tous les produits car elle renchérit le coût des transports des marchandises et des stockages des produits frais.

En outre, les prix de l’électricité et du gaz restent résolument orientés à la hausse avec respectivement + 1,2 % et + 1,0 % (+ 3,2 % et + 6,2 % sur un an). Notons qu’en octobre prochaine il risquent de connaître une nouvelle envolée. Par ailleurs, la fin des soldes a entraîné une augmentation de l’indice des prix des produits manufacturés : 1,2 % en août (+ 0,5 % sur un an). Les prix de l’habillement-chaussures progressent ainsi de 6,7 %, après une baisse saisonnière de 13,6 % en juillet.

Sur le web

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
3
Sauvegarder cet article

L'habitude a été prise d'utiliser les deux expressions "hausse des prix" et "inflation" de  manière quasiment interchangeable. C'est une erreur.  

Les deux phénomènes se confondent lorsque la cause des hausses de prix observées est une inflation de la monnaie. Mais les hausses de prix que l'on observe peuvent ne rien  avoir avec la monnaie, et être liées à d'autres problèmes économiques de nature non  monétaire - comme par exemple l'emballement des matières premières en 1950 lors du  déclenchement de la guerre de Corée, une réduction s... Poursuivre la lecture

Par Jp Cortez. Un article de la Foundation of Economic Education

Les sombres photos et vidéos qui ont été diffusées en Afghanistan cette année ont poussé de nombreuses personnes à se demander si ce conflit de 20 ans en valait la peine.

Selon Associated Press, jusqu'en avril, plus de 172 000 personnes (américaines et autres) sont mortes au cours de la guerre en Afghanistan. Le montant estimé des coûts directs de la guerre en Afghanistan et en Irak, que les États-Unis ont financés par la dette, est estimé à plus de 2000 milliards ... Poursuivre la lecture

Les compagnies d’aviation remettent à plus tard le retour à la normale.

Le graphe d'Eurocontrol ci-dessous montre l’évolution du nombre de vols

Vous constaterez que le nombre de vols hebdomadaires est toujours inférieur de 25 % par rapport aux niveaux de 2019.

 

Même type de schéma dans l’automobile. Le nombre de véhicules neufs vendus aux particuliers dans l’Union européenne n’arrive pas à récupérer son niveau d’avant crise sanitaire. En novembre, ils ont sous-performé les niveaux de 2020 de 20 %, rap... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles