Inflation : +0,7% en août en France

Inflation : l’énergie devient le premier facteur d’augmentation des prix.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Inflation : +0,7% en août en France

Publié le 13 septembre 2012
- A +

Inflation : l’énergie devient le premier facteur d’augmentation des prix.

Par Thibault Doidy de Kerguelen.

Les prix à la consommation ont augmenté de 0,7 % au mois d’août. Sur un an, l’indice de l’INSEE progresse de 2,1 %, contre + 1,9 % en juillet. C’est la forte progression des prix de l’énergie qui semble expliquer ce rebond constaté le mois dernier (+ 3,6 % en août, + 6,9 % sur un an). Les prix des combustibles liquides augmentent de 6,6 % (+ 13,6 % sur un an) et les prix des carburants croissent de 5,3 % ( soit + 7,8 % sur un an). L’augmentation du prix des carburants se ressent sur tous les produits car elle renchérit le coût des transports des marchandises et des stockages des produits frais.

En outre, les prix de l’électricité et du gaz restent résolument orientés à la hausse avec respectivement + 1,2 % et + 1,0 % (+ 3,2 % et + 6,2 % sur un an). Notons qu’en octobre prochaine il risquent de connaître une nouvelle envolée. Par ailleurs, la fin des soldes a entraîné une augmentation de l’indice des prix des produits manufacturés : 1,2 % en août (+ 0,5 % sur un an). Les prix de l’habillement-chaussures progressent ainsi de 6,7 %, après une baisse saisonnière de 13,6 % en juillet.

Sur le web

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Non, ce n’est pas le covid et la mise à l’arrêt de l’économie ou encore la guerre en Ukraine qui provoquent l’inflation actuelle dans l’Eurozone. Ce sont les politiques monétaires des banques centrales qui l’ont suscitée, au premier rang desquelles la BCE.

Pour comprendre ce qui nous arrive aujourd’hui et comment la situation va évoluer, il faut se pencher sur 5000 ans d’histoire monétaire. Toutes les bêtises ont déjà été faites par le passé et ont toujours les mêmes conséquences. La multiplication de la monnaie adossée à rien (à aucun... Poursuivre la lecture

L’inflation est là, et prête à durer si rien n’est fait pour la contrer. Dans le même temps, l’action correctrice des Banques centrales ne doit pas engendrer ce que l’économiste Friedrich Hayek appelle une dépression secondaire, c’est-à-dire un second choc négatif à la crise présente, engendrant ainsi un processus cumulatif.

 

Les constats sur l'inflation

Posons un constat : l’inflation est monétaire principalement, c’est-à-dire qu’elle résulte d’un excès de création monétaire par rapport à la demande de monnaie, en même te... Poursuivre la lecture

Vous me connaissez peut-être déjà. Je suis un simple crayon de bois jaune. Je vous ai déjà raconté la merveille et l'étonnement de ma généalogie. Des mines du Sri Lanka aux forêts de Californie, ma lignée est tout sauf linéaire - il s'agit plutôt d'une collaboration mondiale complexe visant à réunir mes éléments constitutifs. J'espère que vous connaissez bien cette histoire et que vous n'avez pas besoin que je la répète ici aujourd'hui.

Mais j'ai réfléchi à une autre leçon qui pourrait vous intéresser. En repensant à toutes les mains q... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles