Murray Rothbard, David Friedman et l’anarcho-capitalisme

Murray Rothbard et David Friedman sont tous deux des théoriciens de l’anarcho-capitalisme qui pensaient qu’il ne devrait y avoir aucun gouvernement. Dans cette vidéo de l’Institute for Humane Studies, le Dr Nigel Ashford discute leurs vues.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
imgscan contrepoints 368 anarcho-capitalisme

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Murray Rothbard, David Friedman et l’anarcho-capitalisme

Publié le 10 juillet 2012
- A +

Murray Rothbard et David Friedman sont tous deux des théoriciens de l’anarcho-capitalisme qui pensaient qu’il ne devrait y avoir aucun gouvernement. Dans cette vidéo de l’Institute for Humane Studies, le Dr Nigel Ashford discute leurs vues.

Un article de l’Institut Coppet.

Qu’est-ce qu’un anarchiste ? La plupart des gens associent le mot « anarchiste » à la gauche politique. Cependant, il y a des anarchistes qui promeuvent un capitalisme sans aucune restriction étatique, aussi connu en tant qu’anarcho-capitalisme. Deux anarcho-capitalistes prééminents sont Murray Rothbard et David Friedman, qui tous deux pensaient qu’il ne devrait y avoir aucun gouvernement. Le Dr Nigel Ashford discute leurs vues.

Rothbard promeut l’anarcho-capitalisme fondé sur sa conviction qu’il est toujours mal d’utiliser la force, sauf en cas de légitime défense. Pour Rothbard, l’administration est illégitime car elle repose sur la coercition, la contrainte. David Friedman, d’autre part, plaide en faveur de l’anarcho-capitalisme sur la base d’arguments empiriques. Friedman estime que le marché est toujours plus efficace que l’administration.

Tous deux croient qu’il ne devrait y avoir aucun État du tout. Rothbard critique le gouvernement pour son usage de la force, tandis que Friedman critique son inefficacité. Les deux avancent qu’il y a des alternatives sur le libre-marché à tous les services de l’administration. Alors que de nombreux libertariens promeuvent un État minimal, Rothbard et Friedman suggèrent que tout État est susceptible de croître bien au-delà de son rôle prévu.

Vidéo sous-titrée par l’Institut Coppet.

Pour en savoir plus, vous pouvez trouver sur le site de l’Institut Coppet :

Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (2)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le droit naturel ou jusnaturalisme est un mode de pensée juridique qui s’oppose au droit positif, au positivisme. Dès lors ici, le droit n’est pas ce qui est posé par l’autorité habilité à le faire, mais le droit naturel se trouve être, selon Serge Braudo :

« L’ensemble des droits que chaque individu possède du fait de son appartenance à l’humanité et non du fait de la société dans laquelle il vit. Le droit naturel, qui comprend notamment, le droit à la vie, et à la santé, le droit à la liberté, comme le droit de propriété ; il est inh... Poursuivre la lecture

Par Dan Sanchez.

Je ne suis pas un fervent adepte de l'actualité des célébrités, mais une altercation lors de la cérémonie des Oscars a non seulement accaparé l'attention des médias et du public, mais elle est tout à fait pertinente pour les idées que promeut la FEE.

Je vous laisse chercher les détails si vous ne les connaissez pas encore, mais voici brièvement ce qui s'est passé : après que l'animateur Chris Rock a fait une blague sur l'actrice Jada Pinkett Smith, son mari Will Smith - l'acteur vedette - est monté sur scène et ... Poursuivre la lecture

1
Sauvegarder cet article

Loin d’être une époque et un lieu où régnait la loi de la jungle, le Far West américain illustre comment les individus peuvent parfaitement s’organiser pour développer et faire appliquer un système de lois privées.

Tous, nous avons vu des westerns. Et l’image qu’ils nous ont laissée de ce qu’était la vie sur la frontière des États-Unis vers l’Ouest est remplie de poussière, de whisky, de chevaux et de violence. Surtout de violence. Plus d’une fois nous avons vu sur le grand ou le petit écran comment un groupe de citoyens furieux prenai... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles