Ron Paul sur la guerre et la paix en Syrie

capture7

L’opposition de Ron Paul à la guerre n’est pas un refus de la sécurité. Il s’oppose à l’impérialisme, pas à la légitime défense. La légitime défense contre une attaque armée est toujours une cause juste. Mais dans le cas de la Syrie, y a-t-il eu attaque ?

L’opposition de Ron Paul à la guerre n’est pas un refus de la sécurité. Il s’oppose à l’impérialisme, pas à la légitime défense. La légitime défense contre une attaque armée est toujours une cause juste. Mais dans le cas de la Syrie, y a-t-il eu attaque ?

La guerre civile qui fait rage en Syrie, oppose des communautés ethniques et religieuses qui se haïssent depuis des siècles. Une intervention armée étrangère, bien loin de régler le problème, ne ferait que l’aggraver. « Warmongers, leave Syria alone! » a déclaré Ron Paul dans une intervention à la Chambre des Représentants le 19 juin (« vous, les va-t-en guerre, laissez la Syrie tranquille ! »).

Traduction par le professeur Henri Hude (voir son blog ici).
Chapeau introductif : Institut Coppet.