Subprimes, le retour

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Cartes de crédit

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Subprimes, le retour

Publié le 20 avril 2012
- A +

Les banques centrales inondent le marché de liquidités gratuites, qui se retrouvent sans surprise dans le crédit subprime aux ménages les plus pauvres aux Etats-Unis. 

Par Pierre-Yves Saint-Onge, de Montréal, Québec.

À mesure que les banques centrales maintiennent leurs mesures pour augmenter le crédit disponible (le supposé problème des banques qui ne prêtent pas assez) – elles se tournent vers ceux qui n’ont pas de problème moral à s’endetter plus – les mauvais crédits. On retourne le cadran en arrière de quelques années pour revenir avant la crise de 2007…

Les émetteurs de cartes de crédit américains ont émis 1.1 millions de nouvelles cartes aux emprunteurs à risque élevé “Subprime” le mois dernier… en hausse de 12.3% depuis l’an dernier, selon l’agence de crédit Equifax.

Selon le New York Times: “As financial instution recover from the losses on loans made to troubled borrowers, some of the largest lenders to the less than creditworthy, including Capital One and GM Financial, are trying to woo them back, while HSBC and JPMorgan Chase are among those tiptoeing again into subprime lending.”

Nous ne sommes pas revenus à 2007, mais nous sommes dans la bonne direction. La bonne vieille méthode de dépenser plus que l’on gagne !

Sur le web

Aléa moral sur Wikibéral

Voir les commentaires (5)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (5)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
2
Sauvegarder cet article

L'année commence avec un gros bruit de casseroles pour Bitcoin et ses descendants : les cours des principales cryptomonnaies ont largement dévissé alors que l'année 2021 avait été remplie de plus hauts historiques et de mouvements violents, parfois propulsés par les déclarations plus ou moins intelligentes de l'un ou l'autre gourou industriel, et la médiatisation rapide des Non Fungible Tokens (NFT ou jetons non fongibles) a largement ajouté à la fébrilité du marché très spécial des cryptomonnaies.

Cependant et comme j'en faisa... Poursuivre la lecture

Les compagnies d’aviation remettent à plus tard le retour à la normale.

Le graphe d'Eurocontrol ci-dessous montre l’évolution du nombre de vols

Vous constaterez que le nombre de vols hebdomadaires est toujours inférieur de 25 % par rapport aux niveaux de 2019.

 

Même type de schéma dans l’automobile. Le nombre de véhicules neufs vendus aux particuliers dans l’Union européenne n’arrive pas à récupérer son niveau d’avant crise sanitaire. En novembre, ils ont sous-performé les niveaux de 2020 de 20 %, rap... Poursuivre la lecture

Par Marius-Joseph Marchetti.

L’argent, ou la monnaie, n’est pas une sorte de péché originel de l’Homme, un outil de la corruption, comme le laissent entendre Rousseau et d’autres penseurs. L’argent est à la base même de la division sociale du travail. Comme l’a soulevé brillamment Ludwig von Mises, c’est la liberté économique et donc de facto la monnaie, qui permet à chaque homme de chercher et de trouver une place au sein de la coopération sociale et de prendre part à la société.

De nombreux théoriciens se sont intéressés à la ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles