3,4% des diplômés UE en 2009 avaient obtenu un diplôme en informatique

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

3,4% des diplômés UE en 2009 avaient obtenu un diplôme en informatique

Publié le 27 mars 2012
- A +

Dans l’Union européenne, les diplômés en informatique représentaient 3,4% de tous les diplômés universitaires en 2009, contre 4,0% en 2005.
Parmi les États membres, l’évolution de la proportion de diplômés en informatique entre 2005 et 2009 a été variable. Les plus fortes hausses ont été enregistrées à Malte (de 1,9% de tous les diplômés en 2005 à 5,6% en 2009) et en Hongrie (de 2,0% à 3,4%), et les baisses les plus marquées au Portugal (de 5,1% à 1,7%) et au Royaume-Uni (de 5,9% à 4,0%). En 2009, les plus fortes proportions de diplômés en informatique ont été relevées à Malte et en Autriche (5,6% chacun), en Espagne (5,1%), à Chypre (4,7%) et en Estonie (4,4%).

En 2011, plus des trois-quarts des personnes âgées de 16 à 74 ans dans l’Union ont utilisé un ordinateur, tandis que cette proportion s’élevait à 96% parmi les jeunes de 16 à 24 ans. Les plus fortes proportions de personnes âgées de 16 à 74 ans ayant utilisé un ordinateur ont été observées en Suède (96%) ainsi qu’au Danemark, au Luxembourg et aux Pays-Bas (94% chacun), et les plus faibles en Roumanie (50%), en Bulgarie (55%) et en Grèce (59%). Dans la plupart des États membres, la proportion de jeunes ayant utilisé un ordinateur se situait au- dessus de 95%.

En 2011, près des deux-tiers des personnes âgées de 16 à 74 ans dans l’Union ont déclaré avoir déplacé ou copié des dossiers ou des fichiers sur un ordinateur, contre 89% des jeunes de 16 à 24 ans. Parmi la population âgée de 16 à 74 ans, 43% des personnes ont indiqué avoir utilisé des formules arithmétiques de base dans un tableur, tandis que cette proportion s’élevait à 67% parmi le groupe d’âge le plus jeune. Trois personnes sur dix âgées de 16 à 74 ans ont créé une présentation électronique, contre six sur dix pour les personnes âgées de 16 à 24 ans. Enfin, la proportion des personnes dans l’Union ayant développé un programme informatique était de 10% parmi la population âgée de 16 à 74 ans et de 20% parmi le groupe d’âge le plus jeune.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Julien Rouyer. Un article de The Conversation

Les mathématiques classifient les jeux en catégories bien distinctes les unes des autres. Les jeux de hasard pur (pile ou face, loterie) ne laissent place à aucune stratégie, le vainqueur étant tiré au sort dans la liste des participants (éventuellement par l’intermédiaire de l’extraction spectaculaire de boules numérotées placées dans une urne, après que les joueurs ont chacun choisi une liste de numéros… ce qui ne remet pas en cause l’équiprobabilité de victoire de chaque joueur, mais... Poursuivre la lecture

Par Alexander Hammond.

Voici le trente-quatrième épisode d’une série d’articles intitulée « Les Héros du progrès ». Cette rubrique est une courte présentation des héros qui ont apporté une contribution extraordinaire au bien-être de l’humanité.

Notre héros de la semaine est Alan Turing, un mathématicien, informaticien et cryptologue anglais célèbre pour ses contributions au domaine de l’informatique et pour avoir développé une machine qui a cassé le code Enigma des nazis pendant la Seconde Guerre mondiale.

La machine Enig... Poursuivre la lecture

Par Alexander C. R. Hammond. Un article de HumanProgress

Voici le quarante-neuvième épisode d’une série d’articles intitulée « Les Héros du progrès ». Cette rubrique est une courte présentation des héros qui ont apporté une contribution extraordinaire au bien-être de l’humanité.

Nos héros de la semaine sont Charles Babbage et Ada Lovelace, deux mathématiciens anglais du XIXe siècle à l'origine de l'informatique.

On qualifie souvent Babbage de « père de l'informatique » pour avoir conçu le premier calculateur numérique aut... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles