Élections législatives en Iran

Après tant d’années et de reportages désespérément à la recherche d’un début de commencement d’évolution « modérée », des résultats accablants

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
imgscan contrepoints 813 Iran

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Élections législatives en Iran

Publié le 3 mars 2012
- A +

Le regard de René Le Honzec

 

Après tant d’années et de reportages désespérément à la recherche d’un début de commencement d’évolution « modérée », résultats accablants : 75% pour les fascistes Vert foncé de Ali Khamenei, 25% pour les Verts foncés d’Ahmadinejad. Après les « printemps arabes louangés » transformés en hivers verts, après Erdogan et avant le(s) successeur(s) d’El Assad, après le vote majoritaire des Tunisiens de France pour le parti Ennahdha, il est évident qu’il n’y a aucun problème.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Dans le numéro de juillet-août 2015 de La Revue de l’Énergie j’écrivais au sujet de l’accord nucléaire iranien signé le 14 juillet 2015 :

« Avec l’exportation du gaz iranien, le rôle du gaz russe va être redimensionné au point que l’on se demande quelle contrepartie la Russie a bien pu obtenir pour laisser ce futur grand concurrent venir sur le marché international du gaz. ».

Cette interrogation reste plus que jamais d’actualité et explique pourquoi le Premier ministre israélien, Naftali Bennett, est allé rencontrer le maitre de... Poursuivre la lecture

Par Alexandre Massaux.

Surprise : les libéraux viennent de remporter de peu les élections législatives tchèques du vendredi 8 et samedi 9 octobre. La coalition SPOLU (ensemble) a fait un score de 27,7 % dépassant le parti gouvernemental ANO (27,1 %). Une surprise étant donné que les sondages plaçaient SPOLU autour de 21 % et que les résultats provisoires plaçaient ANO gagnant.

La coalition SPOLU regroupe trois partis du centre droit : l’ODS, parti libéral-conservateur qui a dirigé une partie non négligeable du pays entre les ann... Poursuivre la lecture

Par Natasha Lindstaedt, University of Essex. Un article de The Conversation

Ils encerclent désormais Kaboul et négocient avec le gouvernement du président Ashraf Ghani une transition pacifique du pouvoir. Leur emprise sur le pays est désormais quasi totale. Leur victoire éclair intervient à peine un mois après le retrait des troupes américaines.

Au cours des vingt dernières années, les États-Unis ont déversé des milliers de milliards de dollars sur l’Afghanistan pour chasser les talibans. Cet effort financier col... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles