Che Guevara a combattu Thatcher et Reagan selon l’Assemblée de l’Équateur

Une résolution approuvée par 66 membres de l’Assemblée nationale d’Équateur a déclenché une vague d’humour à travers le pays

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Tomas Zevallos Vera

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Che Guevara a combattu Thatcher et Reagan selon l’Assemblée de l’Équateur

Publié le 7 février 2012
- A +

Une résolution approuvée par 66 membres de l’Assemblée nationale d’Équateur a déclenché une vague d’humour à travers le pays.

Un article du Blog De Ecuador.

Tomas Zevallos Vera

Avec 66 voix, le plénum de l’Assemblée nationale a catégoriquement condamné les actions au cours desquelles les forces répressives boliviennes ont arrêté et tué Ernesto Che Guevara.

Par ailleurs, elle a exigé de la communauté internationale la prudence et le respect des libertés, pour ne pas répéter ces faits, tout en reconnaissant et saluant la pensée révolutionnaire d’Ernesto Che Guevara, qui lui coûta la vie.

L’auteur du projet de résolution, Tomas Zevallos Vera (photo), représentant la province d’Orellana, a rappelé que le 8 octobre, était le 44ème anniversaire de l’assassinat d’Ernesto Che Guevara, mort à cause de ses idéaux et de ses projets révolutionnaires, typiques des jeunes de l’époque, qui luttaient contre le néolibéralisme de Margaret Thatcher et la « révolution conservatrice de Ronald Reagan », a expliqué le site Web de l’institution.

Zevallos dit que l’assassinat commis par la force répressive de l’État bolivien avec le soutien des forces des États-Unis, est considéré en tant que crime contre l’humanité.

« Le seul crime était de penser différemment face aux dirigeants de l’époque en Amérique, où la pensée générale était capitaliste et néolibérale » a soutenu le député.

Cependant, Margaret Thatcher et Ronald Reagan ont gouverné leurs différents pays dans les années 1980, 15 ans après la mort de Guevara.

Cette résolution approuvée par 66 membres de l’Assemblée a déclenché une vague d’humour qui a généré le Twitter hashtag #Aprobandocomolaasamblea, qui avec le mot Che Guevara, sont les thèmes du moment dans le réseau de microblogging.

Par exemple, l’utilisateur @FDOFLORES (Fernando Flores) tweetait : #AprobandoComoLaAsamblea Alfaro (président du XIXe siècle) a été assassiné en combattant Lex Luthor qui était le bras armé d’Obama.

Pour sa part @xavoviz (Xavier Vizcaino) a déclaré : l’Assemblée condamne la suspension de Maradona pendant le mondial de USA94. « Il s’est fait couper les jambes », affirme le document. #AprobandoComoLaAsamblea.

D’autres, comme : @Martinminguchi (Martin Pallares) a dit :
l’Assemblée a condamné la mort d’Atahualpa (ancien prince Inca), tué pour avoir combattu la longue nuit néolibérale (la larga noche neoliberal phrase créée par le président Rafael Correa) #aprobandocomolaasamblea

—-
Source : www.ecuadorecuatoriano.blogspot.com – repris avec l’aimable autorisation du site.
Traduction : Miguel Castañeda pour Contrepoints.

Voir les commentaires (12)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (12)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
1
Sauvegarder cet article

Textes présentés par Damien Theillier.

« La Communauté européenne est une manifestation de l’identité européenne. Ce n’est pas la seule. » — Margaret Thatcher.

Deux conceptions de l’Europe s’affrontent.

La première pense qu’une zone de marché unique ne peut pas fonctionner si une autorité centrale ne se préoccupe pas d’organiser pour chaque activité un ensemble préalable de règles et de normes communes. C’est la position de la Commission de Bruxelles, celle de son Président, mais aussi celle du gouvernement français.

... Poursuivre la lecture

Par Lawrence Reed. Un article de The Foundation for Economic Education

Cet automne marquera le trentième anniversaire du départ du 10 Downing Street de Margaret Thatcher, première femme à la tête du gouvernement britannique et Premier ministre qui sera resté le plus longtemps à ce poste au XXe siècle. Quels mandats stupéfiants !

De la dépendance à l’autonomie

En 1979, la Dame de fer est devenue Premier ministre d’un pays tourmenté par des conflits sociaux, bloqué par la stagflation et ruiné par des décennies d’État-nounou. La Gr... Poursuivre la lecture

Par Alexandre Massaux.

Plusieurs jours après la rupture du contrat des sous-marins entre la France et l’Australie, l’Union européenne a décidé d’apporter son soutien à Paris. La présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, a ainsi déclaré ce lundi que la France a été traitée de manière non acceptable, tandis que Charles Michel a dénoncé un « manque de loyauté » de la part des États-Unis.

Ursula von der Leyen sur la crise des sous-marins : la France a été traitée de façon "inacceptable" pic.twitter.com/pBt... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles