L’UE est incapable de réformer la PAC, ni rien d’autre

L’UE tient pas ses engagement: elle ne réformera ni la PAC, ni aucun autre programme. Elle est incapable de se régénérer

L’Union Européenne ne tient pas ses engagements : elle ne réformera ni la PAC, ni aucun autre programme. Elle est incapable de se régénérer.

Par Daniel Hannan, depuis Oxford, Royaume-Uni

Agriculteurs français - Mauvais pour les pays en développement? Tant pis!

Il y a sept ans, contre la promesse d’un remaniement radical de la politique agricole commune, Tony Blair engageait l’Angleterre en acceptant de signer un accord sur le budget de l’Union européenne. Bruxelles a empoché l’argent, mais la promesse de cette réforme ne s’est jamais matérialisée.

Et maintenant, la Commission Européenne souhaiterait que la Grande-Bretagne poursuive ses engagements et ne se préoccupe même plus de savoir si la réforme de la PAC est à l’ordre du jour. L’agriculture continuera à absorber plus de 40% du budget total de l’Union Européenne. Et en réalité, ces dépenses vont continuer à augmenter légèrement si l’on se base sur les chiffres en termes absolus. Vous n’avez pas besoin d’être un eurosceptique pour trouver que ces dernières propositions sont scandaleuses et révoltantes ; les lobbies écologiques (qui sont plutôt « euro-enthousiaste ») sont tout aussi en colère.

Nous allons continuer, comme nous l’avons fait dans les quarante dernières années, à subventionner les riches agriculteurs français aux dépens des pauvres fermiers africains. Ces soi-disant eurosceptiques qui, en Grande-Bretagne, parlent de réformer profondément l’Union Européenne, devraient méditer sur ces cinquante dernières et futiles années de lutte pour améliorer la PAC, et sonder leur âme.

—-
Sur le web
Traduction : Florian H. pour Contrepoints.