Le rap de l’étatisme

En prélude à l’arrivée prochaine des chroniques désopilantes du Maître du Monde sur Contrepoints, voici une chanson à prendre au second degré

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
bart-9519

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Le rap de l’étatisme

Publié le 10 août 2011
- A +

En prélude à l’arrivée prochaine des chroniques désopilantes du Maître du Monde sur Contrepoints, voici une chanson à prendre au second degré, le flow de Gérard : le rap de l’étatisme.

Gérard est Belge, et le monde entier nous l’envie. Et il est libertarien. Il considère que l’étatisme est une plaie qui gangrène son pays. Il gangrène, en réalité, au moins l’Europe entière.

Gérard a donc composé une chanson, un rap, pour exprimer son désarroi. Le voici.

Rap de l’étatisme par Gérard

Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (2)

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don
Vienne musique
1
Sauvegarder cet article

Un article de Human Progress.

 

Notre vingtième Centre du progrès est Vienne, surnommée la "Ville de la musique". De la fin du XVIIIe siècle à la majeure partie du XIXe siècle, la ville a révolutionné la musique et produit certaines des plus grandes œuvres des époques classique et romantique. Le parrainage de la dynastie des Habsbourg, alors puissante, et des aristocrates de la cour impériale de Vienne a créé un environnement lucratif pour les musiciens, attirant ces derniers dans la ville. Certains des plus grands composit... Poursuivre la lecture

Bob Marley
0
Sauvegarder cet article

Par Selecta Nardus.

Les réfractaires à Bob Marley forment un bataillon important. On en trouve chez les droitards, les catholiques « intègres », la gauche du Café de Flore et même chez certains puristes du reggae.

Ils abhorrent ce rasta fumeux, ce chanteur criard, cette usine à tubes commerciaux, cet « arbre qui cache la forêt ».

Cet article s’adresse à eux.

Une vie de souffrance

Marley a été façonné par les épreuves, les frustrations et la souffrance.

Dès sa naissance, le 6 février 1945 dans un petit hamea... Poursuivre la lecture

Par Gérard-Michel Thermeau.

Minuit, chrétiens est, sans conteste, un des plus célèbres chants de Noël. Même si son appellation devient parfois Minuit chrétien ! Il est, en effet, de tradition de chanter ou d’écouter à cette période de l’année, un certain nombre de chants évoquant Noël.

Pourtant, en dépit des apparences, Minuit, chrétiens n’est pas un « chant traditionnel ». Né dans un contexte très particulier, composé par un musicien célèbre en son temps, il a toujours été tenu, malgré son titre, en suspicion par l’église catho... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles