Colloque éthique et économie de marché

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
UPCAM quadri 4x4

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Colloque éthique et économie de marché

Publié le 23 juin 2011
- A +

Communiqué

Tel est le titre – et le thème – du dix-huitième colloque d’éthique économique, organisé à l’Université Paul Cézanne (Aix-Marseille III) par le Centre de Recherches en Ethique Economique, que dirige le Professeur Jean-Yves Naudet, l’un des rédacteurs de la Nouvelle Lettre et du site www.libres.org et, en particulier, des articles de conjoncture économique.

Le thème est important et d’actualité, au moment où certains s’interrogent par exemple sur la « moralisation du capitalisme ». Le capitalisme est-il moral ou immoral ?

Pour débattre de ces questions, le colloque confrontera, comme chaque année, des représentants de diverses disciplines, comme la philosophie (J-F Mattei, Professeur émérite de Philosophie de l’Université de Nice-Sophia-Antipolis, membre de l’Institut Universitaire de France, Jean-Pierre Dupuy, Professeur émérite de Philosophie à l’Ecole Polytechnique, Professeur titulaire à l’Université Stanford), la science économique (Dominique Augey, Jean Pierre Centi, Pierre Coulange, Hervé Magnouloux, Jean Yves Naudet, Serge Schweitzer, Aix, Alain Wolfelsperger de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris), le droit (Alexis Bugada, R. Ghévontian, Hervé Isar, Marc Pena, Didier Poracchia, Gilbert Orsoni, Aix),… Un débat, animé par le président Pena (Aix-Marseille III) aura lieu sur « Dieu et l’argent : bon serviteur, mauvais maître? », avec Jean-Marc Chouraqui (Institut d’études et de culture juives), Isabelle Chapellière (chercheur associé au CHERPA) et Jean Yves Naudet (Directeur du Centre de Recherches en Ethique Economique et des Affaires et Déontologie professionnelle).

 

Ethique et économie de marché

Dix-huitième colloque d’éthique économique

Université Paul Cézanne (Aix-Marseille III)

Jeudi 23 et vendredi 24 juin 2011

Colloque ouvert à tous sur inscription préalable

Renseignements : Professeur J-Y Naudet 3 avenue Robert Schuman

13628 Aix en Provence Cedex 1 Tel 04 42 17 28 73

e-mail : françoise.bensakkoun@univ-cezanne.fr

ou centre.ethique@univ-cezanne.fr

Site internet : www.centre-ethique.univ-cezanne.fr

CONSULTER LE PROGRAMME

Bulletin d’inscription

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
0
Sauvegarder cet article

Pour comprendre pourquoi les hommes politiques font fausse route face à la crise, il est bon de se rappeler les thèses défendues par Friedrich Hayek. Voici 10 idées-clés de l'auteur autrichien. Par David Azerrad. Un article de l'Institut Coppet.

Inspiré d’un essai de Bruce Caldwell, éditeur de The Collected Works of F. A. Hayek, dans lequel ce dernier identifie les 10 thèmes clés de la pensée de Hayek.

1.  Les récessions sont inévitables

Des alternances de périodes de croissance économique et de périodes de stagnation ou... Poursuivre la lecture

Par Martin Giraud.

Une ritournelle revient constamment dans le débat public, affirmant que le libéralisme économique serait condamnable car il serait mauvais pour les personnes modestes.

Malgré la longue tradition libérale occidentale ayant abouti à une hausse sans précédent de notre niveau de vie depuis deux siècles, cette idée s’est ancrée chez une majorité de gens depuis quelques décennies.

Elle n’est bien sûr pas nouvelle, mais elle transcende désormais la plupart des courants politiques, alors qu’elle était auparavan... Poursuivre la lecture

1
Sauvegarder cet article

Par Nicolas Jutzet. Un article de Liber-Thé

Le socialisme conserve un grand pouvoir de séduction et il bénéficie actuellement d'un retour à la mode particulier sous le couvert de diverses revendications sociales, écologiques et économiques. Entre plan de relance, mesures collectivistes et toute-puissance de l’État, il prend différentes formes.

Pourtant, cette idéologie a échoué dans le passé et continuera de le faire, pour deux raisons principales : c’est un système immoral et irréaliste. C’est sa nature qui explique ses échecs ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles