La taxe Marini ou la Redevance Orditernet

Marini propose d’étendre la redevance sur l’internet. Quelle bonne idée

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La taxe Marini ou la Redevance Orditernet

Publié le 12 novembre 2010
- A +

Ah, les joies d’internet ! Rien de tel que l’un ou l’autre incompétent total pour y légiférer en toute simplicité ! Tenez, prenez le sénateur Marini, frétillante endive de droite : en bon socialoïde ponctionnaire et complètement ignorant des technologies, il se propose, détendu du mobile, d’inclure les ordinateurs et les smartphones dans la redevance télé. L’impression qu’internet devient une vache à lait se précise.

·

·

·

·

·

·

·

·

·

Et en version médiévale, ça nous donne donc ceci : (Cliquez sur l’image pour l’agrandir)

La Gabelle Orditernet
—-
Sur le web

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Après la présentation, ainsi que des analyses précises et détaillées portant sur les enjeux liés aux techniques et technologies du numérique, objets d’un premier volume, puis la portée économique prodigieuse de ces technologies, étudiées dans un second tome, cette importante somme de connaissances et de réflexions se poursuit à travers ce troisième et ultime volume, consacré aux enjeux sociétaux et aux nombreuses questions que soulève la pratique du numérique.

Réunissant une nouvelle fois les contributions de multiples spécialistes ven... Poursuivre la lecture

Il y a 20 ans, presque jour pour jour, la Commission européenne imposait une amende record de 497 millions d’euros à Microsoft et lui imposait de produire une version de Windows sans Internet Explorer et sans Windows Media Player.

Ceci mettait fin à des années de procédures antitrust et arrivait à contre-temps alors que la concurrence avait déjà amplement limité le monopole de Microsoft sur ces deux produits.

Quelle ironie que Microsoft ait récemment renoncé à mettre à jour Internet Explorer et ait choisi de le remplacer par Edg... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Le dernier-né des rapports régulièrement consacrés à la question de l’audiovisuel public nous vient du Sénat. Il n’échappe pas à la règle propre à ce type d’exercices : comme ses (trop) nombreux prédécesseurs, ce document constate la gestion défaillante des sociétés de l’audiovisuel public, et propose comme d’habitude une augmentation du financement public et une nouvelle version du mécano institutionnel. Sans oublier, bien sûr, de prévoir la création de plusieurs  commissions et autres missions de préfiguration chargées de donner suite à ses... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles