La pesante démagogie de l’exemplarité

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La pesante démagogie de l’exemplarité

Publié le 7 novembre 2010
- A +

Nous sommes en 2010, la France croule sous les dettes. L’administration se doit d’être exemplaire dans l’application de principes de rigueur et de probité. Les élus se doivent de montrer l’exemple. Pouët.

Mais zut et crotte :

Petit tableau instructif :
Députés cumulards, 12ème législature
Eh oui : systématiquement, plus des deux tiers de nos élus touchent deux fois. Vos impôts payent ces doubles, triples mandats. Et bien sûr, vous travaillez plus pour que ceux-là gagnent plus.

Oh oui, c’est poujadiste, populiste et démagogique.

C’est tout le problème de l’exemplarité : c’est très très pesant. Mais repensez-y quand arrivera le prochain tiers payant.
—-
Sur le web

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Les dépenses publiques n’ont cessé d’augmenter depuis un siècle. Elles sont financées de deux façons : les prélèvements obligatoires (impôts et cotisations sociales) et les emprunts publics. Comment ont évolué ces trois masses financières colossales depuis le début du XXe siècle ? La réponse est bien connue : ça monte, ça monte. Mais comme les arbres ne montent jamais jusqu’au ciel, il faudra bien mettre fin un jour à cette évolution suicidaire. 90 % du PIB de dépenses publiques, c’est le totalitarisme. Nous étions à 62 % en 2020. Jusqu’où no... Poursuivre la lecture

Par Ben Krishna. Un article de The Conversation.

La question de savoir si les virus sont vivants reste controversée. Cependant, comme tous les êtres vivants, ils évoluent. Ce fait est apparu très clairement au cours de la pandémie de SARS-CoV-2, le coronavirus responsable du Covid-19 : de nouveaux variants préoccupants ont émergé régulièrement, venant bousculer l’actualité.

Certains de ces variants se sont révélés plus efficaces que les précédentes versions du SARS-CoV-2 pour se propager d’une personne à l’autre et ont fini par ... Poursuivre la lecture

Par Philippe Aurain.

Les économistes sont très forts pour prédire les crises économiques. La preuve, ils ont prédit dix des trois dernières. La boutade ramène l'économiste à ce qu'il est : un prévisionniste (quelqu'un qui détecte et prolonge des tendances) et non un devin. C'est dommage.

La prédiction (annonce des ruptures spontanées) serait plus utile. Elle permettrait d'anticiper les crises. Mais ce faisant, elle les empêcherait. Une fois une crise prédite, des mesures peuvent être prises pour l'empêcher. Nous aurions vendu le... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles