Tous des idiots sauf moi

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Tous des idiots sauf moi

Publié le 24 octobre 2010
- A +

Peter Bagge ( 11 décembre 1957) est un auteur américain de comics, né à Peekskill, dans l’État de New-York. Il connaît la trajectoire habituelle des auteurs underground américains. Il est publié à partir de 1981 notamment dans la revue Weirdo, dirigée par Robert Crumb. Créateur du best-seller Hate et dessinateur de la jeunesse grunge de Seattle des années 1990, Peter Bagge s’est lancé dans le journalisme en bande dessinée. Ses billets, publiés dans le magazine Reason, sont rapidement devenus cultes.

En 2009, il publie Everybody Is Stupid Except for Me and Other Astute Observations et, pour notre plus grand plaisir, la traduction en français ne s’est pas fait attendre. Dans cet album décapant, Peter Bagge passe la société américaine au bazooka – depuis l’érosion des libertés publiques jusqu’à la guerre contre le terrorisme en passant par la défense de l’avortement, l’usage des drogues ou l’autorisation pour les citoyens de posséder une arme – et tente de trouver sa place d’homme libre dans le tumulte du monde. Dix ans de chroniques journalistiques en bande dessinée qui dressent un portrait acide des États-Unis.

Peter Bagge,Tous des idiots sauf moi et autres considérations du même ordre – 10 ans de journalisme en bande dessinée, Delcourt, 2010.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
4
Sauvegarder cet article

Par Francis Mogador.

C’est à la fin des années 1980 que sont parus les albums de la bande dessinée intitulée SOS Bonheur. Sous ce titre énigmatique (pourquoi faudrait-il appeler au secours à cause du bonheur ?) se cache un conte politique dont plusieurs passages se révèlent, plus de trente ans après, criants d’actualité. En effet il met en scène des personnages dans lesquels chacun peut reconnaître un collègue, un voisin, un ami, un beau-frère ou soi-même aujourd’hui. Jugez-en.

Le monde du travail : des salariés conscients de l’... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Le scénario de cette bande dessinée se déroule à Paris en 2040. La pandémie mondiale n’a finalement jamais été endiguée et les variants ont causé d’immenses dommages humains, ce qui a conduit notamment à la fermeture des écoles, ainsi que des librairies et bibliothèques.

Le règne des GAFAM et de la censure

À l’ère du numérique, le savoir est tout entier digitalisé et les enfants apprennent de chez eux via des casques de réalité virtuelle diffusant des neuro-informations. Non seulement les livres papier ont pratiquement entièrement disp... Poursuivre la lecture

Par Finn Andreen.

Les libertariens se demandent souvent pourquoi le socialisme continue à être si populaire, alors qu’il s'est avéré être un tel échec en tant qu’idéologie politique et système économique. Bien que l’idéologie de l’éducation publique et des médias traditionnels soient des raisons importantes qui expliquent cela, la persévérance obstinée du socialisme est aussi quelque peu fictive, car le socialisme a évolué : le socialiste d'aujourd'hui n'est pas le socialiste d'antan.

Cette distinction est importante à garder en... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles