Lettre ouverte des victimes des éoliennes aux députés

Publié Par Contrepoints, le dans Énergie et matières premières

Par Geneviève Siguier.

Eolienne (Crédits : FredArt, licence CC-BY-NC-SA 2.0), via Flickr.

Eolienne (Crédits : FredArt, licence CC-BY-NC-SA 2.0), via Flickr.

Mesdames les députées,
Messieurs les députés,

Je m’adresse à vous en tant que victime sanitaire des éoliennes, dont la plus proche me cause des insomnies chroniques depuis 2008, malgré la distance de 1 020 mètres qui m’en sépare.

Je m’adresse aussi à vous en tant que présidente du collectif Victimes des Éoliennes formé il y a environ six mois afin de rassembler ceux qui souffrent comme moi de la politique énergétique de nos dirigeants.

On ne peut plus ignorer les effets des infrasons sur la minorité de riverains d’éoliennes capables de les entendre : insomnies, migraines, nausées, acouphènes, pertes de concentration (ce qui est dangereux sur les chantiers ou au volant), arythmies et autres affections cardiaques, stress, taux élevé de cortisol et les risques que cela implique au niveau cardio-vasculaire. De nombreuses études ont été publiées dans le monde, dont beaucoup de revues par des pairs. Monsieur Jean-Pierre Riou en fait état dans ses nombreux articles publiés par Contrepoints.

Les personnes comme moi sujettes au mal de mer et au mal de voiture sont particulièrement susceptibles d’être sensibles aux infrasons. Personne ne nie que le mal de voiture soit réel. Pourquoi niez-vous alors le Syndrome éolien ? Vous avez rejeté l’amendement que le regretté Sénateur Jean Germain avait fait voter par le Sénat, qui établissait une distance tampon de 1 000 mètres autour des habitations. Madame la Ministre Ségolène Royal a offert l’explication : cela réduirait les possibilités d’implantation d’éoliennes dans la campagne française. Voilà donc où le bât blesse, et – ô surprise – le gouvernement choisit de sacrifier la santé d’une minorité de Français afin de protéger les intérêts des multinationales de l’éolien.

Pourtant, il serait bien simple de prouver que les infrasons émis par les éoliennes n’existent pas, ou sont trop faibles pour affecter les riverains : il suffirait de les mesurer dans les maisons des victimes. On risquerait bien sûr de découvrir que le problème existe, alors on préfère ne rien faire, et laisser les gens souffrir. D’ailleurs, l’industrie éolienne sait bien que ses machines émettent des infrasons dangereux pour la santé : cela a été mis en évidence par une étude de la NASA en 1985 (Dr Kelley). C’est pourquoi elle fait pression pour que le problème ne soit ni examiné ni même évoqué.

Vous me direz : les victimes ne sont qu’une minorité. Mais depuis quand la France méprise-t-elle les minorités ? Et puis, des scientifiques ont averti que les riverains qui n’entendent pas les infrasons pourraient quand même en souffrir les conséquences après des années d’exposition aux éoliennes. Cela commence à faire une grosse minorité.

Rejeter le principe de précaution, en matière sanitaire, est une chose grave. Vous en êtes conscients. Je vous demande par conséquent d’introduire un amendement exigeant qu’une étude soit faite sur les infrasons émis par les éoliennes. Une étude faite sur le terrain, à l’intérieur des maisons des victimes, toutes fenêtres fermées, selon des protocoles vérifiés par notre collectif et par l’acousticien australien Steven Cooper, spécialiste en la matière.

En attendant les résultats, par précaution, la distance tampon entre éoliennes et habitations devrait être établie à 10 fois la hauteur totale (tour + pale) des éoliennes, comme en Bavière. Et celles qui ne respectent pas cette distance devraient cesser de tourner entre 22 h et 7 h.

Veuillez agréer, Mesdames et Messieurs les députés, l’assurance de ma haute considération.

Ghislaine Siguier, Présidente du collectif Victimes des Éoliennes

  1. bah , ça doit pouvoir se régler facilement grâce à un déménagement ..moi mes phobies sont les coqs et le clocher du village et les grenouilles en période de rut et , encore plus grave , le silence …

    1. Vous lui offrez le déménagement ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓

      Oh que c’est sympathique de votre part d’être aussi généreux 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂

    2. Mais si personne, compte tenu de l’exposition aux éoliennes, ne veut acheter la maison, comment déménager?

  2. en france , quels que soit les problêmes auquels on est confronté , l’état à une solution : le déménagement . celui des victimes s’entend….surtout quand ils sont en minorité….et même quand les victimes sont majoritaires , l’état n’entend rien , ne voit rien , ne dit rien ……

    1. L’état est fort généreux quand il s’agit de dédomager les habitants de la faute sur mer (qui porte bien son nom), mais il faut dire qu’ils sont moins nombreux, plus minoritaires, et de plus ils n’empêchent pas ses chères éoliennes de tourner.

  3. Moué, en absence d’études scientifiques sérieuses ça reste un fantasme, et le principe de précaution a déjà fait assez de dégâts en France, c’est déjà une raison de notre retard technologique et scientifique, donc on va en rajouter.

    1. Justement, des études scientifiques ont prouvé que les éoliennes nuisaient à la santé des riverains. La science est du côté de cette dame. Bien sûr, les politicards en ont rien à foutre du principe de précaution quand il s’agit de faire plaisir aux ecolos.

      1. Bizarrement les études scientifiques sont beaucoup moins acceptés sur Contrepoints quand il s’agit du réchauffement climatique, mais quand il s’agit de critiquer les éoliennes ou le solaire ça passe crème !
        Quand on croit à la science les gars c’est pour tout, pas seulement dans les cas qui vous arrangent.

        1. À quelle étude ou article vous référez-vous prouvant la part de l’activité humaine dans les variations de temperatures planétaires moyennes ? C’est très important ce que vous nous dites là, je vous garantis que toute la presse et les medias cherchent depuis plus de 25 ans.

    2. Je suis d’accord pour dénoncer l’absurdité du principe de précaution mis dans la constitution mais la nuisance des éoliennes a été prouvé scientifiquement. Et l’État le sait mais il ne fait rien en toute connaissance de cause

    3. Ce genre de propos est facile à tenir lorsqu’on n’est pas exposé aux éoliennes. Si c’est si bien et si inoffensif que ça, qu’on en installe dans le centre de Paris, Lyon, Bordeaux, Lille ou Marseille… bizarrement ça risque de coincer 😉

      Et sinon on parle d’éoliennes… on pourrait refaire le débat sur leur utilité plus que marginale, mais les arguments ont été évoqués maintes fois sur ce site, nul besoin d’y revenir.

      1. J’ai vécu la majeure partie de ma vie en milieu rurale, avec des éoliennes jamais bien loin, y a rien eu chez moi ou ma famille, ni de plaintes. Donc oui, je me permets de douter sérieusement.

        Rien ne dit que les éoliennes provoquent cela, les migraines arrivent pour de nombreuses raisons, mais l’éolienne ressemble à un bouc émissaire facile. Qu’on nous dise que les éoliennes menacent les oiseaux ou chauve-souris ok c’est connu, mais ça…

        Les zones rurales sont en mal d’investissement et se dépeuplent, il n’y a que très peu de travail, les éoliennes sont une des rares sources d’investissement dans ces zones et vous voulez retirer cela car vous n’aimez pas les renouvelables ? C’est n’importe quoi.
        Si vous souhaitez raser ces zones et en faire des parcs naturels dites-le maintenant ce sera clair, et les écolos vous adoreront.

        1. « Si vous souhaitez raser ces zones et en faire des parcs naturels dites-le maintenant ce sera clair, et les écolos vous adoreront. »

          Les zones rurales sont de fait des parcs « naturels » que l’on entend transformer en vastes zones de production énergétique (solaire, éolien, agrocarburants …).

          Le problème est dans l’absence de réflexion sur les implications d’un déploiement à grande échelle qui résulte de la surface nécessaire à la production des EnR. Le ver est dans le fruit … Mais bon, il parraît que l’on devrait bouffer des insectes …

        2. si c’était la majeure partie de votre vie, ça ne devait pas être les nouveaux modèles de 120 m de diamètre…
          http://www.notre-planete.info/ecologie/energie/energie-eolienne.php
          il y a 15 à 20 ans, le diamètre courant était de 50 m.
          je pars du principe qu’une éolienne de 120 m de diamètre est plus nuisible qu’une de 50 m, ce qui parait logique. 5 000 kw de puissance doit nuire plus que 750 kw il y a 20 ans.

          1. Je suis étudiant, et donc non ma vie à la campagne est très récente, je parle bien des éoliennes toutes récentes. Ratés les gars.
            Quand à la personne qui parle de plastiquer les éoliennes je n’ai jamais entendu parler en mal de ces éoliennes en milieu rural, je suppose que les gens extrêmes restent entre eux.

        3. J’ai vécu la majeure partie de ma vie en milieu rural, avec des éoliennes jamais bien loin, y a rien eu chez moi ou ma famille, ni de plaintes. Donc oui, je me permets de douter sérieusement.

          Ce devaient certainement être les éoliennes que les éleveurs utilisaient dans leur prés pour pomper l’eau du sous sol …en effet , elles ne faisaient aucun bruit et mesuraient 5 à 6 mètres de haut …

        4. Le milieu rural je connais aussi: ça aimerait plastiquer les éoliennes trop proches des fermes, et pas seulement pour la nuisance sonore.

          Quant à dire que je n’aime pas les renouvelables, ce n’est pas exact. Si je n’aime ni les éoliennes (dont le taux de charge est risible, même offshore), ni le photovoltaïque, pour des raisons développées mille fois sur contrepoints et ailleurs, je crois bien plus en l’hydrolien par exemple.

          1. et c’est logique :
            1 000 kg/m3 pour l’eau, 1,3 kg/m3 pour l’air, il y a 750 fois plus d’énergie dans l’eau que dans l’air, à vitesse identique.

    4. Pourquoi faire comme les bavarois serait-il donc extrême ❓
      10H aux habitations, et indemnisation pour respecter le droit de propriété, en quoi ce ne serait pas libéral ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓ ❓

  4. Le principe de précaution ayant été inclus dans la constitution, faites donc jouer ce levier. Ce principe (dit dans ce cas principe du parapluie) est souvent utilisé par nos administrations pour ne rien faire de ce qui pourrait par le plus infime des hasards mettre en danger la vie d’autrui. Donc pour une fois ce principe sera utile à quelque chose.

  5. C’est vachement mieux le nucléaire que les éoliennes ! Quand une centrale s’installe, on a tout de suite une piscine municipale, une médiathèque, des massages à domicile…
    OK je sors.

    1. @ SweepingWave

      Puisque vous parlez de science, prenez la patience de lire cet article récent :

      http://www.pensee-unique.fr/news.html#indc

    2. L’éolien est intermittent. il ne peut donc pas remplacer le nucléaire. Ce que nous aurons au lieu du nucléaire, ce sont des centrales à charbon, comme en Allemangne.

      1. ba voui, l’Allemagne est devenu le premier pollueur d’europe grâce à leur transition verte.

    3. Remarquez ,

      Quand on installe des poubelles géantes dans les communes ( différents centres de stockage des déchets ménagers et industriels ) , le résultat est le même …

Les commentaires sont fermés.