Noël : fête inconnue au bataillon pour l’Élysée ?

Publié Par Contrepoints, le dans Religion

François Hollande souhaite bien aux musulmans de bonnes fêtes mais « oublie » les chrétiens. Pourquoi une telle stratégie ?

Par le Parisien libéral.

Il parait que François Hollande a été élu pour réconcilier et apaiser le pays. On peut s’interroger sur cette assertion.

Alors que l’Élysée envoie des communiqués de presse pour souhaiter une bonne fête de l’Aïd à nos compatriotes de confession musulmane, apparemment le service presse de l’Élysée ne juge pas bon de communiquer sur Noël, une fête païenne que l’Église Catholique s’est largement appropriée, du fait de l’anniversaire de la naissance du Christ. Noël, avec Pâques, est le principal rendez-vous des communautés chrétiennes de France et du monde entier. Et au-delà, Noël est une fête dont la signification a largement dépassé les frontières de telle ou telle religion, pour devenir la fête de tous les enfants.

Les signaux de mépris que le pouvoir socialiste actuel envoie à la communauté catholique de France sont inquiétants.

  • Il y a eu cette lamentable attaque de Cécile Duflot contre une Église qui fait bien plus de social que EELV n’en fera jamais [1].
  • Il y a ce silence du premier ministre ou du ministre de l’intérieur vis-à-vis des actes christianophobes comme la dégradation de la chapelle militaire de Toulon ce mois-ci ou celle du cimetière de Goussainville en septembre dernier [2].
  • Nous avons aussi le fait de s’attaquer à la seule position de l’Église Catholique sur le mariage pour [presque] tous (c), alors qu’il s’agit d’un point de vue partagé par les juifs, les musulmans, certains protestants et des politiciens socialistes [3].

Quel est le motif de cet acharnement ? Quelle est la stratégie de François Hollande, président de la République et disciple de Mitterrand ? Faire progresser le Front National pour mobiliser les gauches pour 2014 autour d’une problématique de type 21 avril ? Restaurer la querelle francs-maçons/Églises ? Un motif plus obscur encore ?

La meilleure réaction vient probablement d’Aziz Senni,entrepreneur, membre fondateur de l’Union des Démocrates et Indépendants (UDI, le parti centriste de Borloo) et apparemment musulman pratiquant également (si on en croit Bladi.net) :

J’aurai aimé que le Président Hollande puisse adresser ses vœux de Joyeux Noël à la communauté Chrétienne comme il l’a fait à juste titre pour la fête de l’Aïd auprès de la communauté musulmane. Ce genre « d’oubli » crée de la division entre les Français par le développement d’un sentiment de traitement inéquitable. À titre personnel, dans l’intérêt du vivre ensemble, pour les principales grandes fêtes religieuses, je souhaite que le Président puisse avoir la délicatesse d’adresser des vœux à chacune des communautés concernées.


Sur le web

Notes :

  1. Lire : Cécile Duflot paravent des problèmes du gouvernement sur AgoravoxConfidentielles ou Le Parisien Libéral.
  2. Lire Absence de réaction gouvernementale à un acte christianophobe, un billet du 17 septembre 2012.
  3. Lire Mariage gay : l’Église « pas dans son rôle » ?, un billet du 4 novembre 2012

Laisser un commentaire

    1. Mowgli, je concois qu’on n’aie que faire des religions et de leurs fidèles. Mais soit l’on souhaite bonne fête à toutes les religions, ou au moins à celles qui comptent un nombre suffisamment important de membres, soit à aucune. Mais pas à certaines religions « clientes » plutôt qu’à d’autres « qui ne votent pas pour nous ».

  1. [..que le Président puisse avoir la délicatesse d'adresser des vœux à..]

    Honnêtement dit, Monsieur Senni.
    Mais peut-on demander à ce dirigeant fantoche de se comporter dignement envers les cultures de notre pays, alors que ce personnage agit tel un pachyderme dans un magasin de porcelaines en matière de gouvernance à tous égards ? La communauté internationale est clairement en train de la juger. Seuls les plus cons parmi les français (soit 1/3 de notre peuple ?) continuent d’apprécier ses comportements décalés et si peu courageux !!

    1. Hollande fantoche ???? Nannnnnnnnnnnn, c’est juste un salaud, ni plus, ni moins, mais certainement pas un fantoche.

      On pensait avoir atteint le fond avec Sarko ? Hollande fait pire (comme attendu, du reste). Pourtant, le Sarko n’y est pas allé de main morte !!!

      @ Mowgli : vous êtes un crétin. On ne vous demande pas si vous êtes athée (on le sait), mais de juger de la discrimination, source de division. Il vous reste un peu de cervelle, après votre formatage athéo-politiquement-correct ? Alors, essayez de l’utiliser, pour une fois !

      1. tres bonne question, Mowgli !

        Réponse : la cohérence serait de ne privilégier AUCUNE religion, tant en terme de communication que sur le fond.

        Exemple concret : ne pas envoyer de communiqué de presse pour l’Aïd, ou alors en finir avec l’interdiction par défaut du travail dominical.

  2. Inadmissible, tout simplement !! Soit ils ne font aucun communiqué, préservant ainsi la laïcité (ce que je prône), soit ils souhaitent Noël, Pessa’h ou encore l’Aïd, et là on n’en finit jamais.
    Quant au fait d’enlever les photos de l’Abbé Pierre soit disant à cause des reflets, c’est d’un pathétique… Que ce gouvernement arrête d’être aussi hypocrite, tout le monde sait très bien que les Catholiques ne sont plus les bienvenus en France !

  3. Parfaitement d’accord avec l’article et la phrase citée de Senni, notamment le manque de  » délicatesse » de Hollande est pour le coup très délicate. Merci à lui.

    Hollande ne fait que diviser. Il espère que pendant que les gens se battent entre eux, il sera à l’abri. Quel niais ! Je parie qu’avant peu, les gens se réuniront contre lui.

  4. Au moins M. Senni reconnaît aux chrétiens le statut de communauté.
    Parmi d’autres… Voire même à égalité ?

    La christianophobie socialiste s’explique par ce que le socialisme est une religion antagoniste du christianisme, qui lui conteste le magistère moral.
    Le socialisme revendique aussi l’autorité régalienne, et corsète la société civile par des associations subventionnées et des lois leur permettant d’imposer le conformisme.
    L’islam est plus conforme au socialisme, puisqu’il confie lui aussi la morale et l’ordre régalien à une même autorité suprême.

    Hollande est un habile politicien qui sait où sont ses intérêts.
    Les chrétiens ne constituent effectivement plus un électorat pour les socialistes; les musulmans, si. À telle enseigne que le parti socialiste va devenir islamo-socialiste, puis socialo-islamiste (les considérations de Terra Nova relevaient bien plus de la prospective que de la stratégie).
    Alors il s’adapte.