Quels investissements pour vos vieux jours ?

Il est important d’de faire petit à petit des investissements qui pourraient se révéler indispensables pour vos vieux jours.
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Tirelires by Gilles Péris y Saborit(CC BY-NC 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Quels investissements pour vos vieux jours ?

Publié le 27 juillet 2020
- A +

Par Jean-François Faure.
Un article de L’Or et l’Argent.com

Cela fait plusieurs années que nous sommes prévenus : les caisses de retraite ne pourront certainement pas assurer des pensions confortables comme cela a été le cas pour les baby boomers.

Alors, même si on est encore jeune et que l’on ne pense pas à ses vieux jours, il est important d’investir petit à petit dans des placements qui pourraient se révéler indispensables pour profiter des années de retraite bien méritées.

Des investissements selon les opportunités

Tout au long de la vie, des occasions se présentent pour investir dans des projets qui sont un placement pour le futur. Il s’agit le plus souvent d’investissements qui proposent une rentabilité sur le long terme mais avec un taux de 0,75 % pour le Livret A et le Livret de Développement Durable, il ne faut pas hésiter ! Il faut en moyenne 20 ans pour constituer un capital intéressant, permettant de bien compléter sa retraite.

L’investissement immobilier est celui qui rassure le plus. Avec un toit au-dessus de la tête, on est plus serein. Mais attention, en plus des prix qui flambent dans certaines villes, il faut bien prendre en compte les frais fixes : les impôts locaux et les frais d’entretien peuvent se révéler élevés et surtout augmenter au gré des décisions gouvernementales.

Les assurances-vie sont aussi sur la sellette : les nouveaux contrats vont être soumis à une taxation de 30 % soit sept points de plus qu’aujourd’hui. Comment faire dans ces conditions pour privilégier une épargne qui ne va pas fondre comme neige au soleil ou au mieux stagner ?

Investir dans des valeurs sûres

S’il est donc recommandé de diversifier son épargne, il faut aussi penser à des placements qui non seulement rapportent mais sont accessibles à tout moment.

En effet, les imprévus font partie de la vie et même si l’on décide de prévoir sa retraite dès 40 ans, il doit être possible de débloquer de l’argent facilement.

L’investissement dans l’or permet cette possibilité : vendre des pièces est simple et le capital investi facilement mobilisable ! Alors pourquoi ne pas commencer dès aujourd’hui à acheter des pièces qui feront de vous un retraité tranquille et heureux ?

Article initialement publié en août 2017.

Sur le web

Voir les commentaires (12)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (12)
  • « il est important d’investir petit à petit dans des placements qui pourraient se révéler indispensables. »
    Placements qui dans le meilleur des cas vous rapportera un joli sac de clopinettes si le banquier ou l’assureur ne se l’est pas approprié, à vos dépends, pour compenser des activités géniales comme sub-primes ou autres billevesées …

  • Le sujet est intéressant, mais la réponse proposée par l’article me semble un peu « facile », surtout de la part d’un professionnel du secteur des métaux précieux. On peut critiquer les livrets et assurance vie pour leur faible rendement. Mais il aurait aussi été juste de rappeler que l’investissement dans l’or ou d’argent est risqué (risque de perte en capital) et que le rendement est nul (ni intérêts, ni dividendes). Quant à l’aspect facilement « mobilisable » en cas d’imprévu je trouve cela assez discutable. En effet, si vous avez besoin de votre argent investi en or à un moment où les cours ont fait du -50%, vous allez prendre une grosse moins value. Enfin, évoquer la fiscalité de l’assurance vie sans dire un mot de celle sur l’or est également discutable.

    • Il n’y a pas que la France…
      Mais il est exact que les frais de transaction, de l’ordre de 10% sont loin d’être négligeables.

  • Investir dans l’or n’engendre aucun revenu d’intérêt. Il s’agit uniquement de spéculation dans un actif qui est considéré comme un actif refuge. Autrement dit, c’est intéressant si c’est la crise…

    • « c’est intéressant si c’est la crise  » 🙂

      ça tombe bien il n’y a aucun risque de crise , le gouvernement n’a pas fait de lois pour restreindre la récupération du fric des assurances vie et l’UE n’est pas en train de préparer des textes pour protéger les banques en cas de faillite.
      Donc , l’avenir est sur et radieux 🙂

  • Résumé de l’article : les autres placements sont mauvais (sans expliquer clairement pourquoi, juste un homme de paille pour l’assurance-vie) et le seul placement bien c’est l’or et, oh quelle chance ! justement je suis spécialisé dans le domaine.
    Bref, un peu facile !

  • N’est-il pas plus intéressant d’être actionnaire de sociétés qui exploitent l’or?????

  • Si les circonstances vous poussent à vous débarrasser en tout ou partie de votre or, il en sera probablement de même pour tout le monde, avec les conséquences que l’on devine.
    Peut-âtre, alors, aurait-t-il été mieux d »avoir investi dans des boîtes de cassoulet.

  • [26 Juillet 2020]
    L’or est un assez bon thermomètre de la valeur de la fausse monnaie qui abonde plus que jamais. Mais les politiques souffrent d’une aversion absolue de la réalité. A défaut de pouvoir casser le thermomètre (supprimer ou imprimer l’or), ils pourront toujours le confisquer comme le fit en son temps Roosevelt pour pouvoir tranquillement amplifier la crise dite de 1929.
    Donc si vous voulez de l’or, il faut l’acquérir très discrètement (53k€/kg ce matin) et pouvoir le dépenser sans se faire prendre. Dans un monde de surveillance totale, surtout pour un vieux, l’idée de devoir toujours fuir pour vivre n’est pas excitante.

  • Au delà de la pub évidente, cet article confond 2 choses: la rémunération et la protection du patrimoine.
    L’or physique est un excellent protecteur de patrimoine mais c’est tout. Pour faire fructifier ce dernier et se protéger au mieux, on peut se tourner vers une stratégie de diversification sur des actifs plus ou moins risqués (immobilier, actions, obligations notamment chinoises, part d’entreprises non cotées, crowdfunding, SCPI, or…).

  • Un investissement est par définition un capital mobilisé qui doit produire un rendement: des dividendes pour des actions, un loyer pour un bien immobilier, etc etc. L’or n’est qu’un vulgaire caillou qui brille et qui ne fait pas de petits. Acheter de l’or n’est que spéculation sur sa valeur future. Mais aucun rendement à attendre du métal jaune; au contraire il vous en coûtera pour le garder en sécurité.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Alexis Vintray.

Alors que depuis 2000 le CAC 40 évoluait sous son record historique, il a battu record sur record avant-hier et hier (3 et 4 novembre 2021). Même si l'économie mondiale repart, on peut s'interroger sur le fait que la bourse soit ainsi au plus haut dans un contexte qui reste anxiogène. Alors faut-il prendre ses bénéfices ? Pas si simple...

Le CAC 40, un indice sans dividendes

Le premier point à garder à l'esprit est que le rendement d'une action provient de l'évolution de son cours, mais aussi des dividendes v... Poursuivre la lecture

Par Alexis Vintray.

Pour épargner, commencer par définir ses objectifs

La première priorité pour bien placer son argent ? Savoir ce qu'on veut en faire, ce qu'on aura besoin d'en faire et quand. Il est essentiel de commencer par vous demander pourquoi vous mettez de l'argent de côté : pour un projet à court terme ou à long terme ? Pour un objectif précis comme un achat immobilier ou les études de vos enfants ?

Cette première étape vous permettra ensuite de choisir les produits appropriés. Elle ne doit pas être négligée, faute de... Poursuivre la lecture

Par Théophile Gacogne.

Il y a quelques jours, un coup de tonnerre chez Onlyfans faisait trembler une partie des créateurs de contenus de la plateforme. Le réseau social sur abonnement prévoyait de changer ses conditions d’utilisation afin d’interdire purement et simplement toute activité pornographique.

Le problème est que même si Onlyfans ne l’avoue pas directement, une grosse partie de son activité se fait autour du sexe. Forcément, les utilisateurs n’étaient pas ravis et beaucoup étaient même très inquiets pour leurs revenus.... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles