4 raisons de vous inscrire aujourd’hui à l’université d’été d’IES Europe à Aix-en-Provence (18-22 août)

Par l’IES-Europe.

IES Europe, association qui organise des séminaires sur le libéralisme classique aux quatre coins de l’Europe, prépare une summer university à Aix-en-Provence du 18 au 22 août en collaboration avec l’ALEPS. Quatre raisons de vous inscrire au plus vite.

1. Pour célébrer ses 30 ans ainsi que les 30 ans de la chute du mur de Berlin, IES Europe a invité une belle brochette d’intervenants internationaux : Tom Palmer (auteur de Realizing Freedom et éditeur de La moralité du capitalisme, Après l’État providence, Peace & Love… et liberté, Contrôle de soi ou contrôle de l’État, Randy Barnett (auteur de The Structure of Liberty et The Lost Constitution), Steve Davies (auteur de The Wealth Explosion), Douglas Rasmussen (co-auteur de The Perfectionist Turn), Henri Lepage, Pascal Salin, Pierre Garello, Daniela Piana, Alberto Mingardi, Boudwijn Bouckaert, Carlo Lottieri, Hannes Gissurarson, Ferghane Azihari, Robin Koerner et bien d’autres. En tout, une quarantaine d’intellectuels avec qui vous pourrez échanger, discuter et socialiser.

La liste des intervenants est ici.

 

2. L’événement se tient dans la ville sans doute la plus prisée du sud de la France : Aix-en-Provence. Son soleil, ses rues traditionnelles à l’architecture saisissante, ses terrasses de café, ses marchés provençaux et bien sûr ses magnifiques fontaines.

Les réceptions se tiendront dans des lieux exceptionnels, chargés d’histoire : salle des États de la Mairie d’Aix-en-Provence, jardins du Palais Vendôme, domaine du Grand-Saint-Jean. Les sessions se dérouleront dans son université sur le magnifique campus de la faculté de droit.

 

3. Outre la qualité intellectuelle proposée par les débats, la summer university vous promet une ambiance festive, avec de la musique, avec Jazz Boudoir dont le pianiste compte parmi les meilleurs d’Europe de l’Est et le groupe Debazine avec quelques-unes de ses compositions libertariennes.

 

4. Les inscriptions ferment cette semaine… (avant jeudi soir… !).

 

Alors, n’attendez plus : c’est ici que ça se passe.

 

Vous souhaitez nous signaler une erreur ? Contactez la rédaction.