La nouvelle idylle de la scène internationale

Le regard de René Le Honzec.