Un syndicaliste la chemise arrachée !

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Un syndicaliste la chemise arrachée !

Publié le 10 août 2016
- A +

Le regard de René Le Honzec.

syndicaliste rené le honzecPoursuivant la guerre déclarée entre CGT communiste et pouvoir socialiste depuis plusieurs mois, Mme El Khomry vient de marquer un point en validant le licenciement d’un des individus (protégé car représentant syndical) qui avait, avec d’autres, poursuivi des cadres d’Air France, dernier goulag des prolétaires suivant les camarades cégétistes, en leur arrachant leurs chemises suite à un véritable guet-apens haineux.

Personne ne veut se demander ce qu’il en serait advenu sans les gardes du corps privés qui ont réussi à exfiltrer les cadres légèrement traumatisés… Un bon petit lynchage en règle ?  La violence latente des gros bras de la CGT ressort d’une longue tradition communiste depuis les grèves insurrectionnelles de 1947-49. Martinez mène une lutte désespérée pour satisfaire l’extrême-gauche de son « syndicat », ayant choisi (et été élu sur) une ligne opposée à la ligne dite modérée de Lepaon (on ne déchire pas les chemises des cadres et enlève ton pied de mon bureau neuf) afin aussi de garder son syndicat à l’extrême-gauche, c’est-à-dire communiste, pour essayer d’en enrayer la décadence de syndicat marxiste.

Et si des cadres avaient essayé de lyncher des syndicalistes, leur arrachant leurs chemises, les poursuivant, les chassant de leur usine ?

 

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

À la suite de la décision du gouvernement de remonter de 20 TWh l’Accès Régulé à l'Électricité Nucléaire Historique au profit de ses concurrents directs, l’État privera EDF de 8 milliards de recettes qui viennent s'ajouter aux 14 milliards qu'il a déjà mis sur la table depuis septembre pour rendre presqu’indolore l’accroissement des prix de l’énergie devenus fous depuis l’été 2021. Générosité envers les plus démunis affirmeront les uns, câlinerie électorale à trois mois de la présidentielle chuchoteront les autres. Le « quoi qu’il en coûte » ... Poursuivre la lecture

Par Alain Mathieu.

Jean-Pierre Farandou, le pdg de la SNCF a déclaré : « C’est le moment de réinventer le modèle TGV. »

La situation de la SNCF n’est pas brillante : des grèves à répétition, 14 milliards d'euros par an de subventions payées par les contribuables, une dette gigantesque, dont 63 % repris par les contribuables (soit 2200 euros pour chaque contribuable à l’impôt sur le revenu), des retards fréquents, des TER remplis à 25 %, etc.

Pourquoi Jean-Pierre Farandou ne réinventerait-il pas la SNCF, en s’inspirant de... Poursuivre la lecture

Par Frédéric Mas.

À quelques jours du premier tour des élections régionales, la vie semble un peu reprendre son cours d’avant la crise sanitaire. Le Premier ministre Jean Castex a annoncé la fin du port du masque en extérieur ce jeudi et du couvre-feu dimanche, deux mesures phares de l’Absurdistan français.

? "Ces évolutions positives sont à mettre sur le compte de la mobilisation des Français et du succès de la campagne de vaccination. Nos objectifs ont été tenus", affirme le Premier ministre Jean CastexPoursuivre la lecture

Voir plus d'articles