Brésil : le bitcoin dépasse l’or

Le bitcoin connaît une forte croissance au Brésil, confirmant sa place de valeur refuge au même titre que l’or !

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Brésil : le bitcoin dépasse l’or

Publié le 14 juillet 2016
- A +

Par Fernando Ulrich.

Brésil : le bitcoin dépasse l'or
By: Electric-EyeCC BY 2.0

Pendant les six premiers mois de 2016, le volume d’échange de Bitcoin sur les marchés des cryptomonnaies a surpassé celui de l’or sur le marché des titres, matières premières et contrats à terme brésiliens (BM&F BOVESPA). Durant cette période plus de 164 millions de réaux (environ 45 millions d’euros) ont été échangés sur les marchés spécialisés, alors que le total des contrats spot or (pour 250 g et 10 g d’équivalent-lingots) enregistrés était d’environ 153 millions de réaux (42 millions d’euros). En juin, le volume d’échange du Bitcoin était le double de celui du précieux métal.

Cette étape historique et sans précédent confirme la forte croissance que la cryptomonnaie a connu au Brésil. D’après le site bitValor.com, le volume de Bitcoins échangé en juin depuis le début de l’année dépasse de 45 % le volume total de l’année 2015, alors que les bourses locales ont connu des transactions pour 113 millions de réaux. Le premier semestre 2016 est du même ordre de grandeur que les trois années précédentes combinées.

Étape historique du Bitcoin

Certes, ces volumes sont faibles en comparaison de ce qui se passe dans le monde et dans les pays les plus développés, autant dans les marchés de l’or et des cryptomonnaies. Pour autant il ne faut pas sous-estimer cette importante étape historique pour le Bitcoin au Brésil.

À l’échelle mondiale, l’or est toujours un actif avec de plus gros volumes que le Bitcoin. Comme revendiqué par la London Bullion Markets Association, la valeur moyenne des échanges d’or est d’environ 20 milliards de dollars, tandis que les échanges de Bitcoins s’élèvent à plus d’1,5 milliard de dollars.

De telles données sur les marchés, conjuguées à de récentes évolutions, indiquent que le Bitcoin est de plus en plus perçu comme une nouvelle valeur-refuge, à laquelle les investisseurs peuvent avoir recours en cas de crise. En résumé, il est un vrai concurrent de l’or. La grosse différence est l’historique millénaire de l’or contre juste sept ans de Bitcoin. Mais ce n’est sûrement pas quelque chose que le temps ne peut résoudre.

Traduction Contrepoints

Sur le web

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Les trois moteurs de la saga des cryptomonnaies auront été des escrocs lunaires — souvent programmeurs — des idiots utiles et bien sûr ceux sans lesquels rien de tout ceci n’aurait été possible : des millions de victimes.

 

Qu’est-ce qu’une cryptomonnaie ?

La cryptomonnaie est une unité produite par un algorithme informatique qui, par des contraintes mathématiques et techniques, ne les produit qu’en nombre limité. Cette unité purement informatique et technique est baptisée « monnaie » par celui qui l’a produite. En vertu de... Poursuivre la lecture

Par Bruno Ronchi et Lucas Camargo Gomes.

Lula vient de remporter d’une courte tête le second tour de l’élection présidentielle au Brésil face au président sortant, Jair Bolsonaro, à l’issue d’une campagne émaillée de troubles jusqu’au dernier jour.

Cette campagne extrêmement tendue aura confirmé l’emprise durable du bolsonarisme sur la société brésilienne.

En effet, malgré la résurgence de l’insécurité alimentaire, les presque 700 000 décès provoqués par la pandémie de Covid-19 et la hausse de la déforestation, Jair Bols... Poursuivre la lecture

Luíz Inácio Lula da Silva, élu de justesse (50,9 % des voix) le 30 octobre 2022, va présider deux Brésil irréconciliables : le sien et celui de Jair Bolsonaro, son adversaire et mauvais perdant (49,1 % des voix).

Le premier promet l’illusion d’un retour au passé, celui d’un socialisme tropical assez inopérant, dépensier et solidaire avec des dictatures locales comme Cuba ou le Vénézuéla, mais aussi plus lointaines, avec la Russie et la Chine, cette dernière étant devenue son premier et encombrant partenaire commercial depuis 2009. Un p... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles