Pourquoi la Chine est en difficulté

Pourquoi la Chine est-elle en difficulté ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
img contrepoints118 Chine

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Pourquoi la Chine est en difficulté

Publié le 18 août 2015
- A +

Par Steve H. Hanke.
Un article du Cato Institute

L’évolution d’une économie est déterminée par l’évolution de sa base monétaire (au sens large). La relation entre la croissance de la base monétaire et la croissance nominale du PIB est présentée dans le graphique ci-dessous. C’est convaincant. C’est bien la monnaie, et non la politique budgétaire, qui domine.

Figure 1 : Base monétaire et croissance nominale du G20, 1980-2013

chart1_1
Sources : Professeur Tim Congdon, Directeur de l’institut international de recherche sur la monnaie à l’Université de Buckingham, GB – lors d’une conférence à la London school of Economics, le 19 Janvier 2015 Notes : Le graphique montre la variation annuelle moyenne de la quantité de monnaie, au sens large, et le produit national des divers pays, 1980-2013. La monnaie « au sens large » est représentée par M3 pour la plupart des pays. Dans certains cas, seul M2 est disponible. Le Brésil n’est pas représenté en raison d’incohérences dans les données monétaires. [..] Le coefficient de régression est de 0,91[..].

Quand j’écoute toutes ces spéculations à propos de l’état de l’économie chinoise et de ses perspectives à court terme, je suis abasourdi que ne soit jamais évoqué le facteur le plus déterminant pour la croissance économique nominale : la base monétaire. Le second graphique en dit long. Le tableau est noir. La croissance de la base monétaire chinoise s’est ralentie depuis début 2012. Elle est aujourd’hui réduite à 10%, bien en dessous de la moyenne annuelle (voir le graphique ci-dessous), qui s’établit à 17,06%. La Chine est en difficulté. Un ralentissement de la croissance de la base monétaire signifie qu’un ralentissement de la croissance nominale du PIB est d’ores et déjà au programme.

Figure 2 : Croissance de la base monétaire chinoise (M2) et crédit au secteur privé

chart2
Sources 2 : Banque Populaire de Chine [Banque Centrale] et calculs par le Professeur steve H Hanke, Université Johns Hopkins. Notes : Les moyennes pour la croissance de la base monétaire et le crédit au secteur privé sont calculées sur la période Janvier 2004-Juin 2015.

Traduction Contrepoints de « Why China is in Trouble »

Voir les commentaires (19)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (19)
  • Pas juste monétaire et budgétaire mais aussi démographique : le nombre de naissances est passé de 24 millions en 1990 à 15 millions aujourd’hui par exemple, l’exode rural vers les villes a fortement ralenti, la population en âge de travailler est en baisse depuis 3 ans et la population chinoise pourrait commencer à baisser dès 2030, des milliers d’écoles ont fermé depuis quelques années. Car une grande partie de la croissance du pays est venue du fait que le pays semblait disposer d’une main d’oeuvre illimitée et à bas coût, aujourd’hui elle est limitée et n’est plus à bas coût.

    Selon un article du New York Times lu aujourd(hui les tensions semblent fortes sur le marché du travail chinois avec un chômage qui semble augmenter (mais pas de chiffres, et ceux du gouvernement chinois sont rejetés des économistes car on sait qu’ils sont totalement faux).

    Bref la crise chinoise a de nombreuses origines.

    • La « crise » chinoise en est-elle une? L’anomalie n’était-elle pas l’explosion (sans mauvais jeu de mots) économique et la croissance à 2 chiffres? Que les choses se calment n’est-il pas normal?

      On sait que la concurrence dans le prix de la main d’oeuvre fait que déjà, on délocalise certaines activités industrielles vers d’autres pays, comme le Vietnam, par exemple non exhaustif. La main d’oeuvre y est moins chère pour les taches répétitives ne demandant guère de qualification. Par contre, dans le travail plus qualifié, la concurrence sud-coréenne ou indienne (ou occidentale ou russe) se réveille.

      Et si la population est stable ou diminue, un PIB suivant le mouvement n’est pas complètement anormal ni grave. La croissance reste aux environs de 6 à 8%, d’après ce que je lis.

      Il semble qu’une bulle immobilière s’est déjà créée avec des immeubles qui sont interrompus ou qui resteront vides.

      Tout est allé très vite, trop vite? Entendu ce matin: une compétition d’athlétisme va avoir lieu à Pékin alors qu’une étude sort pour dire qu’en 24 heures à Pékin on respire une pollution équivalente à fumer 40 cigarettes!

      J’observe la Chine, personnellement, avec curiosité et sans critique facile: Personne ne peut se vanter d’avoir jamais gouverné un pays d’ 1 300 000 000 d’habitants! La tache est gigantesque!

      Je les comprends quand ils ne veulent pas que des étrangers achètent trop d’actions de leurs entreprises, en encourageant leurs citoyens à en acheter, tout en restant ouverts à l’implantation conditionnelle d’entreprises étrangères pour autant que celles-ci servent d’abord les intérêts chinois avant ceux des investisseurs. Ils sont certainement assez courtisés pour se le permettre! De même, ils n’ont pas envie que d’autres spéculent sur leur monnaie.

      Alors ils s’ouvrent progressivement et se libéralisent doucement mais veulent évidemment garder la main sur les événements: c’est de la bonne et intelligente politique non fixée sur la prochaine échéance électorale (suivez mon regard!)! Ils savent ce qu’ils représentent et ils tiennent à en rester maitre, me semble-t-il: ça n’a rien d’idiot, malgré les « urgences »! Alors, que les droits de l’homme ne soit pas LA priorité, « ce n’est pas bien », mais c’est pragmatique! Peine de mort? Oui, au taux français, ils auraient 1 300 000 prisonniers à gérer! Et pourtant, c’est mieux qu’avant! Alors? Pour le moment je n’ai pas de crainte!

  • Corrélation ne veut pas dire causalité dans le sens qui arrange l’auteur. Ca semble un peu décalé en France d’apprendre que la Chine est en difficulté parce que même en bidouillant un peu les chiffres, elle ne fera pas les 7% habituels de croissance (et ne nous enverra donc que 20% de touristes en plus contre 60% l’an dernier), et que la solution serait dans un accroissement de la masse monétaire…

    • « elle ne fera pas les 7% habituels de croissance » cela fait de puis plusieurs années que la Chine ne fait plus 7 % de croissance. Me dites pas que vous faites parti des naifs croyant ce chiffre ?? la vraie croissance chinoise se situe entre 0 et 2 %, il ne s’agit pas d’un petit bidouillage comme vous le dites mais d’un grand truquage

      • Non, je ne crois pas que le chiffre officiel soit juste, en revanche, que ce soit dans l’esprit des citoyens ou une fois les chiffres véritables rétablis, la croissance est clairement positive en Chine, pour preuve le nombre et le pouvoir d’achat des touristes qui débarquent à Roissy, et clairement négative en France, pour preuve le chômage, le PIB hors dépense publique, et la situation personnelle de la quasi-totalité de mon entourage, et du vôtre j’imagine.
        Donc il est assez décalé de vouloir suggérer aux Chinois la méthode keynésienne qui nous a si bien réussi en France en parlant d’une crise formidable chez eux. Les Chinois, dans leur immense majorité, vivent mieux en 2015 qu’en 2010, et vivront encore mieux en 2016. Pas les Français. Se focaliser sur l’intensité du bidouillage des 7% ne sert qu’à faire oublier cette réalité, et en l’occurrence à justifier une injustifiable relance de la demande par la monnaie et la dette.

  • Moi, ce qui me choque le plus c’est que tout le monde dit que la croissance ralentit en Chine et qu’elle n’est plus à 7%. Or toute personne sérieuse sait bien que ce chiffre 7 % de croissance chinoise est ridicule. La véritable croissance chinoise se situe entre 0 et 2 % autrement dit si la croissance ralentit aujourd’hui cela veut dire que la Chine risque de tomber en récession.
    Je ne comprends pas pourquoi les médias parlent de ce chiffre 7 % comme s’il était vrai. C’est comme le PIB chinois qui est largement truqué

    • Parce qu’on a pas d’autres chiffres qu’on peut prouver.

    • Arnaud vous l’avez joué aux dés la croissance chinoise ?
      Il suffit de regarder les consommations de matière première : 58% du ciment, plus de 50% du cuivre etc…
      Ah oui, vous aller nous ressortir la hausse très faible de la consommation d’électricité : l’électricité c’est l’énergie du pauvre
      Il ne faut avoir jamais mis les pieds en Chine pour dire de telles bêtises.

      • Regardez les chiffres en tendance et non en instantané, chute des exportations et importations, baisse du nombre de ventes de voitures …

        Il y a un essoufflement et une mutation indéniables, quant à chiffrer cela …

      • Plus les Chinois consomment de cuivre pour alimenter leur formidable croissance officielle, plus les prix du cuivre s’effondrent :
        http://stockcharts.com/h-sc/ui?s=$copper&p=W&b=3&g=0&i=t64664583319&a=309540155&r=1391796418201

        Il en va de même avec toutes les matières premières, en admettant que la Chine en est le premier consommateur mondial :
        http://stockcharts.com/h-sc/ui?s=$CRB&p=W&b=3&g=0&i=t64664583319&a=309540155&r=1391796418201

        Un peu de sérieux ! Les statistiques économiques chinoises, comme celles de n’importe quel régime socialiste, relèvent du surnaturel, donc de la croyance, et bien sûr du rire pour les non-croyants. Ces statistiques ne disent rien de la réalité économique chinoise mais beaucoup sur les fantasmes des dictateurs. Mais bientôt le tapis ne sera plus assez grand pour cacher la poussière et les manipulations économiques, boursières ou monétaires ne reflètent rien d’autre que la grosse panique commençant à étreindre les dictateurs.

        • Ayant sejourne en Chine a cause du taf, je me demande comment les Chinois arrivent a calculer leur PIB car de nombreuses entreprises ne declarent absolument rien et, pour certaines, elles ne sont meme pas enregistrees a la chambre du commerce.

          J’ai par exemple une amie qui fait un benefice d’environ 500 000 euros par an dans le commerce de pierres precieuses sur internet (taobao) et elle ne declare absolument rien (0 impot car il n’y a pas de controle fiscal en Chine pour les petites entreprises).

          Je me demande si le service qu’elle rend et la richesse qu’elle cree est comptabilisee dans le PIB. Rien n’est moins sur.

          • Elle a surtout l’air de se rendre service à elle-même!

          • Tout ce que l(‘on sait du PIB chinois est qu’il est surestimé, pas sous-estimé. Les statistiques ayant menti d’aussi loin que l’on sache le PIB pourrait être de 2000 à 3000 milliards de $ plus petit.

            • Le PIB chinois serait surestimé que ça ne changerait rien au problème de fond.

            • Il est egalement possible qu’il soit sous estime si le PIB ne prend pas en compte les richesses crees par les innombrables petits entrepreneurs chinois qui ne declarent absolument rien.

        • Cavaignac, le prix d’une matière première qui baisse n’a rien à voir avec sa consommation. Regarde les cours ils avaient beaucoup monté ‘regardez au moins le graph) et il y a eu de nombreux entrants mais entre l’investissement et la première tonne il peut y avaoir 2 ans et tous se retrouvent sur le marché en même temps et donc l’offre devient supérieure à la demande.
          Pourquoi croyez vous que le porc a un problème en france ? Parce que entre autres quand il était à 1.80E/kg il y a 2,ans il y a eu de nouveaux entrants, idem sur le lait qui était au-dessus de 40 centimes au niveau mondial et qui est redescendu à 32 cents et _a n’a rien à voir avec la conso directement qui est peu ou prou la même. Si elle augmente cette consommation c’est parce que le prix qui baisse crée des opportunités : avec un cuivre à 5000E/T je commande des moteurs, mais à 7000-8000 je mets en stand by.

          Regardez les graphs !

  • J’étais en Chine il y a 3 semaines, contrairement aux Journalistes je ne loge pas dans des Palaces, mais dans un quartier Chinois, anciennement populaire, presque tous mes voisins sont passés, de la moto électrique (ce type de moto : obligatoire, à cause de la pollution : sonore et de l’air)- à la BMW.
    Dans le « quartier » de la ville (qui correspond à une autre énorme ville de 3 millions d’habitants) il n’y a plus d’appartements à moins de 150 000Euros pour 100M2- La moyenne est proche de 450 000€-les mieux situés 3 000 000€ et beaucoup plus ! (comment font-ils ?), lorsqu’une nouvelle promotion immobilière sort de terre, le jour de visite, il y a la queue sur plus d’un kilomètre.. Dans la journée, tout est vendu–
    Mais c’était il y a 3 semaines : il n’y avait pas de chômage, mais plutôt un plein emploi.
    Vérifié, car mon usine est en zone industrielle très dense ; 10 ans avant, il y avait de longues files de demandeurs d’emplois qui attendaient, devant les portails électriques des fabriques, pour un emploi : cela a disparu.
    Le marchandage a pratiquement disparu : tu achètes au prix ou tu vas acheter ailleurs-
    Par contre le salaire minimum a encore augmenté jusqu’à 3 209Yuan, le prix des denrées alimentaires, augmente de manière folle : comme le poulet, à chacun de mes voyages, il fait des bonds de 15 à 22%, ce qui pourrait le rendre inaccessible aux familles modestes et provoquer des tensions.
    Lorsque je parle avec mes voisins, qui vivent sous l’ancienne politique de l’enfant unique, il est hors de question pour eux, que leur enfant manque de quoi que ce soit, comme de le voir ne pas manger à sa faim.
    Le gouvernement Chinois semble avoir réussi sa politique de fixer les populations dans leur campagne, mais ces « paysans de force », veulent la belle vie, d’autant qu’ils avaient droit à 2 enfants, et veulent le meilleur pour eux, alors le prix des denrées alimentaires s’envole, ce qui peut empêcher le Chinois moyen d’acheter d’autres biens.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Brad Polumbo.

L'adoption généralisée du bitcoin et d'autres crypto-monnaies a laissé de nombreux fonctionnaires à l'écart. Pour tenter de participer à l'action, de nombreux gouvernements ont lancé l'idée d'une "monnaie numérique de banque centrale" (CBDC), c'est-à-dire une crypto-monnaie émise par le gouvernement et utilisant la technologie blockchain. Le président Biden a demandé au gouvernement fédéral d'explorer cette idée, et de nouveaux rapports suggèrent que l'administration Biden pourrait bientôt faire avancer les efforts po... Poursuivre la lecture

asie Chine Russie UE Pologne
1
Sauvegarder cet article

La Russie sera-t-elle encore un pays européen dans les années à venir ? Le conflit en Ukraine a accentué le tournant asiatique de la Russie. La coupure politique et économique avec l’Occident depuis le 24 février 2022, pousse Moscou à chercher des alternatives géopolitiques en Asie, et plus précisément avec la Chine et l’Inde. Le récent exercice militaire commun entre les trois pays en est un exemple.

Cette posture russe, bien qu'ancienne, va dans le sens d’un tournant asiatique de l’ordre mondial avec en toile de fond, la rivalité ent... Poursuivre la lecture

Après le scandale de la manipulation des données du classement Doing Business, qui a ensuite été confirmée par l'enquête interne institutionnelle, la Banque mondiale a décidé de ne plus publier ce rapport annuel sur la régulation des affaires.

Au cours des deux dernières décennies, ce rapport a permis une description importante de la qualité de la régulation des affaires dans les pays du monde entier et a contribué à la mise en œuvre de nombreuses réformes qui ont facilité les affaires et accéléré les taux de croissance économique.

... Poursuivre la lecture
Voir plus d'articles