Hollande à l’expo Picasso

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
hollande picasso rené le honzec

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Hollande à l’expo Picasso

Publié le 27 octobre 2014
- A +

Le regard de René Le Honzec.

hollande picasso rené le honzec

Flanby qui cherche désespérément à faire quelque chose, à part voir sa coquine en cachette le weekend, est allé visiter le nouveau musée Picasso. J’assume mon parti-pris Picasso-sceptique, mais j’avoue avoir eu comme un flash artistique : le programme PS m’est apparu comme une création artistique moderniste, comprise par une minorité éduquée (au socialisme), incomprise des masses pas éduquées (par les enseignants socialistes), objet de nombreuses expertises par des esthètes du sérail, de critiques virulentes, de remises en cause parfois terribles (est-ce du socialisme, y a-t-il encore un socialisme, y a-t-il encore un avenir au socialisme ?). Mais l’expo est promise au succès, il y a encore plein de gens qui croient en Picasso et à son prophète inattendu, Flanby.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
dame dans un bureau en train d'écrire sur un tableau blanc
0
Sauvegarder cet article

La notion de « fuite devant la monnaie » est familière aux économistes.

Celle de « fuite devant le travail » pourrait bientôt s'imposer dans le champ de leur réflexion au vu de la situation de pénurie de main-d'œuvre observée dans de nombreux secteurs et de l'émergence de comportements sociaux dévalorisant l'effort.

 

Cherche conducteur de tramway désespérément

On sait que l'hôtellerie et la restauration peinent à attirer des candidats. Mais on observe aussi des difficultés aiguës de recrutement de professeurs, de so... Poursuivre la lecture

Les rapports de notre propre Cour des comptes comme ceux des grands organismes économiques internationaux se suivent et se ressemblent : la France doit impérativement mettre un terme à sa fuite en avant dans la dépense publique, les déficits et la dette.

Qu'on s'illusionne tous collectivement au point de voir dans cette folle cavalcade de notre modèle économique et social l'aboutissement sublime de la solidarité, de l'égalité et du « quoi qu'il en coûte » propre à une France supérieurement juste et généreuse ne change rien à l'affaire... Poursuivre la lecture

Si, à la suite d’Alain Besançon, l’on considère que l’idéologie est :

Une croyance délirante qui se prend pour une science exacte et qui entend prendre le pouvoir afin de mettre en coupe réglée la totalité de l’activité humaine dans le but ultime d’anéantir toute forme de civilisation,

nous vivons à n’en pas douter une ère idéologique.

Le mouvement woke, l’écologisme, le féminisme, pour ne prendre que ces trois exemples les plus frappants du moment, correspondent parfaitement à la définition besançonienne de la prise d’assaut ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles