Michel David-Weill : « La France n’a jamais épousé le capitalisme »

Le président du Conseil de surveillance d’Eurazeo livre un constat sans concession sur l’état de notre pays, tout en gardant une part d’optimisme.

Lire son interview dans Les Échos.

 

Vous souhaitez nous signaler une erreur ? Contactez la rédaction.