3 millions d’imposés en moins

Baisse des impôts (Crédits : René Le Honzec/Contrepoints, licence Creative Commons)

Le regard de René Le Honzec.

img contrepoints312

Ils osent tout, c’est à cela qu’on les reconnaît, les socialauds. Valls nous sort un plan fumeux qui va permettre, d’après les derniers chiffres qui peuvent encore évoluer (650.000 ménages le 10 mai, 1.800.000 le 16 mai), trois millions de contribuables devraient « sortir de l’impôt » ? À mon humble avis, paniqué par les sondages à deux-trois jours des européennes, Valls va encore tenter de trouver des voix désespérément.

Si ça se trouve, il y aura une grâce générale : plus personne ne paiera rien, sauf quelques riches qu’on obligera à aller payer leurs impôts pieds nus et en chemise, la corde autour du cou, au milieu d’une foule hurlant « Ah, ça ira, ça ira, les aristocrates on les imposera ! » (Mise en scène de Jean-Michel Ribes). Le Titanic-France coule : « Sortez les contribuables pauvres d’abord ! » Les socialistes prendront les chaloupes d’assaut pour guider le Peuple nageant sur les flots hostiles de la Finance Internationale, tandis que resteront à bord jusqu’au bout quelques courageux et irréductibles chefs d’entreprises (ayant laissé leurs places à leurs cadres méritants) entonnant le « God save the free market ».

Valls, c’est le type qui doit trouver 50 milliards d’économies, et dont le gouvernement n’a pas été capable, tout simplement, de trouver une date pour la rentrée des classes. This pays is foutu, comme le dit le proverbe de H0016.