Quelques livres pour les longs week-ends de mai (2)

Livres

Cinq nouveaux ouvrages choisis par la rédaction pour profiter du calme des ponts de mai.

Par Alexis Vintray.

  • Entrepreneurz : tome 2, par Clément Grandjean

Entrepreneurz est une Bande Dessinée humoristique consacrée à l’entrepreneuriat (voir nos articles sur le tome 1). Après le succès du premier volume, les entrepreneurs sont de retour avec de nouvelles aventures. Une présentation amusante et divertissante de la création d’entreprise, au delà des clichés. Partagez le souffle de liberté qui les anime et les faits avancer malgré les difficultés et les doutes.

Sur Amazon.

  • Création d’entreprise : la double révolution, par Yvon Gattaz.

Entrepreneur à succès, l’ancien président du Medef Yvon Gattaz reprend la plume pour analyser les bouleversements de la création d’entreprise en France, et les difficultés à y faire grandir des ETI, ces entreprises de taille intermédiaire qui nous manquent tant. Comment surtout y remédier, en particulier avec la jeunesse ? Un livre construit autour des témoignages de nombreux entrepreneurs, comme Xavier Niel, Michel et Augustin, JC Decaux ou Jacques-Antoine Granjon.

Sur Amazon.

  • Rédemption : itinéraire d’un enfant cassé, par Karim Mokhtari & Charlie Carle

Le témoignage de Karim Mokhtari, malfrat devenu militant pour la réinsertion, sur sa chute dans la délinquance, la situation déplorable des prisons françaises et sur sa rédemption pour en sortir. Une histoire vraie et touchante qui amène à réfléchir sur la situation problématique des prisons en France et sur la capacité de chaque individu à changer et combattre la fatalité.

  • Et si la France gagnait la bataille de la mondialisation…, par Jean-Claude Beaujour

La mondialisation condamne-t-elle notre pays à une mise en sommeil ? La maison France sombre-t-elle ?  Partant de ces deux interrogations si communes chez les Français et dans le portrait que les médias dressent de la France, Jean-Claude Beaujour souligne que la situation n’a au contraire rien de désespéré, et qu’au contraire la France est dans la mondialisation une grande puissance, qui pourrait l’être encore plus à condition de retrouver l’audace de changer, de créer, d’innover.

Sur Amazon.