Pour un syndicalisme financé par ses adhérents

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Pour un syndicalisme financé par ses adhérents

Publié le 16 février 2014
- A +

La faible part des cotisations dans le financement des syndicats, une des causes des travers du syndicalisme français, plus idéologique et moins réformiste que dans les autres pays selon un point de vue de Pierre Cahuc et Jean-Christophe Sciberras à lire dans Les Échos

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)
  • cela n’empêchera pas le copinage de certains délégués et secrétaires nationaux avec les chefs d’entreprise .
    déjà que les syndicats nationaux sont en chute libre , les financer par les seuls adhérents , c’est à coup sûr détruire totalement ce qui en reste .

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don