Infraction au droit d’auteur, meurtres et relativité

Le tueur Anders Breivik mieux traité en prison que l’activiste politique Anakata. L’assassin, jugé et condamné, peut suivre des cours à distance à l’université. Le hacker, pas encore jugé, se voit confisquer ses livres de maths. Une information (en anglais) à lire dans The Copenhagen Post