Les dangers de l’État à la fois régulateur, actionnaire, manager et client

Quand de grandes entreprises tentent de faire le quart de la moitié de ça, c’est le mal. Mais quand c’est l’état et son staff d’angelots, l’intérêt général est bien sûr garanti. Un article à lire à la fondation iFRAP