Ah, ça ira !

imgscan contrepoints 2013973 14 juillet II

Le regard de René Le Honzec.

Malgré tous les rapports sur la croissance absente de l’horizon, François Ier de Hollandie abreuve ses bons sujets d’une confiance révolutionnaire : « la reprise, elle est là ». Juste après que Fitch ait, à son tour, enlevé un A. Mais Flanby va plier la courbe, n’importe laquelle, avec sa volonté d’acier (peut-être pas une bonne image, après Arcelor & Co) disons donc sa volonté socialiste. Par exemple, amorce d’un mieux du chômage : facile, création artificielle aux frais du sujet-contribuable d’emplois d’avenir (rose) ; plus largement, comme l’écrivent si souvent les collaborateurs de Contrepoints, toujours des mesures idéologiques qui ne font qu’aggraver les choses, comme avec la tricoteuse Duflot et son logement, ou démagogique comme la hausse du tabac, pompe à fric et à contrebande. Ah, ça ira, ça ira, les socialistes à la lanterne, ah, ça ira, ça ira, les socialistes on les pendra ! (Aimable parodie d’une chanson que le Sans-Culotte François (je ne parle pas de ses frasques conjugales) a dû entonner à côté de l’Internationale.