Pourquoi l’or chute

L’or chute, mais lorsqu’on comprend pourquoi, on devine le grain boursier à venir.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Pourquoi l’or chute

Publié le 16 avril 2013
- A +

En France, on a tout compris : ce que le peuple veut, ce sont des déclarations de patrimoine des ministres et l’autorisation pour les homosexuels de se marier. Le reste, l’économie, le chômage, les impôts, les banques en faillite, tout ça, le peuple n’en veut pas. Il a la téléréalité et Nabila pour l’occuper, alors pas question de se prendre la tête sur ce que fabriquent la Chine ou les marchés boursiers. Conséquence logique mais dommage pour vous : ce billet ne parlera pas de la fortune de la ministre Delaunay.

Que voulez-vous, savoir que la brave ministre qui s’ennuyait est multimillionnaire est, finalement, sans intérêt. Qu’il y ait des contribuables qui, fort naïfs, découvrent ébahis qu’elle a tant gagné d’argent que ça alors qu’elle a toujours largement pioché dans leurs poches, c’est quelque chose qui ne surprend pas lorsqu’on la met en rapport avec l’état dans lequel est le pays.

Soyons clair : c’est la catastrophe. Je l’indiquais dans un précédent billet, la faillite est autant morale que financière, et les chocs soubresauts de moralisation ridicules qu’impulse mollement Hollande à coup de déclarations télévisuelles ternes n’y changeront absolument rien. D’ailleurs, le prochain fusible probable de ce gouvernement de clowns, Moscovici, a dû reconnaître du bout des lèvres que les impôts et prélèvements allaient encore augmenter un tantinet : eh oui, à cause de toute cette tempête d’ultra-libéralisme qui décime des familles et tue des petits chevaux, l’État va encore accroître sa pression fiscale. Il était temps : à 56.9% du PIB de dépense publique et à 46.5% de prélèvements, on a frôlé la surchauffe capitaliste libre-échangiste et l’étiolement de l’État. L’Austérité Qui N’Existe Pas va donc encore s’abattre sur le peuple pendant que l’élite s’occupera de produire des papiers amusants sur son patrimoine (un unique âne ici, quelques sous-bocks et un paquet de clopes ).

fillon patrimoine

La France est très clairement partie en sucette. Les ministres ont abandonné toute prétention à la compétence et la ligne politique de Hollande et de son gouvernement, si tant est qu’il y en ait encore une, ressemble plus à une nouille aux flasques enroulés décroissants qu’à une quelconque direction ferme empruntée vaille que vaille et par conviction. Le pari est lancé sur le nombre de mois qui s’écouleront avant l’explosion finale, caractérisée par une série de mesures chypriotes (saisie sur les comptes, fermetures bancaires, blocage des capitaux, …).

Et pendant que les médias sont tous, gros micros mous tendus aux quatre vents, occupés par de palpitantes questions sociétales, les gouvernements qui ont un peu de bon sens continuent de placer leurs pions pour les prochains événements mondiaux. Au premier rang de ceux-ci, on retrouve bien évidemment la Chine dont j’avais déjà évoqué les manœuvres sur l’or. Pour rappel, je notais que l’Empire du Milieu était lancé (ainsi que, dans une moindre mesure, la Russie et l’Inde) dans un achat d’or tous azimuts. Son appétit n’a pas changé, les positions de sa banque centrale restant définitivement à l’achat. Parallèlement, on se souvient que le pays avait ouvert des lignes de swap direct avec, notamment, le Japon, lui permettant d’échanger des biens et services sans plus passer par le dollar.

Il semble que les Chinois continuent donc d’assoir, tranquillement mais sûrement, leur monnaie comme remplaçant possible du dollar américain ; non seulement, la quantité d’or dans les coffres de la Banque Centrale chinoise augmente drastiquement, mais en plus, le pays entend ouvrir une ligne de swap directe avec … l’Australie, éliminant le dollar américain du commerce entre les deux nations. De façon étonnante et en opposition diamétrale avec l’incompétence assez compacte qui caractérise le gouvernement français, la Banque de France a d’ailleurs décidé, devant ces opportunités, de tenter, elle aussi, d’avoir une telle ligne avec la Chine : ici, il s’agit essentiellement de damer le pion à la rivale anglaise dont on comprend qu’elle pourrait offrir à terme cette facilité à l’Empire du Milieu, mais que son allégeance aux États-Unis empêche pour le moment de concrétiser.

Lingots d'orPas de doute : en achetant de l’or, en multipliant les lignes d’échange direct du Yuan vers les autres monnaies, la Chine continue à se débarrasser de ses liens avec le dollar. Et justement, il est particulièrement intéressant de constater que, malgré ces achats massifs d’or de la part de banques centrales (la Chine étant d’ailleurs largement rejointe par la Russie et l’Inde dans ce domaine), le métal précieux a pris ces derniers jours une solide dérouillée (descendant sous 1400$ l’once).

Que se passe-t-il ? Et surtout, pourquoi cela n’est pas du tout bon signe ?

Eh bien comme l’indique assez clairement Charles Gave dans son dernier édito, la baisse subite des cours de l’or indique d’abord … une évaporation de la liquidité monétaire. En substance, ce qu’on observe ici, c’est une véritable fuite des dépôts et une destruction du crédit. La monnaie s’enfuit de la zone euro, à grandes enjambées. Et le mouvement que l’on voit sur l’or est la démonstration d’une vente massive … de certificats divers et variés sur l’or, autrement dit, de l’or papier (ETF) : à l’évidence, on assiste ici à un véritable lessivage des mains faibles (tous les spéculateurs rentrés sur le marché pour bénéficier de la tendance, mais dont les positions sont de court ou très court terme). S’ajoute à ce mouvement qu’une partie de plus en plus importante des acheteurs d’or est en train de réclamer la livraison physique de l’or ou, lorsqu’il faut aller vite, de revendre leurs ETF.

Parce que, pour ce qui est de la livraison, on sait tous qu’il va y avoir un problème : il n’y a pas assez d’or physique pour répondre à la demande correspondante à l’or-papier. Et pour ceux qui avaient de l’or en dépôt physique, il semble que la nervosité soit au rendez-vous puisque des retraits massifs (et records) ont actuellement lieu dans les entrepôts du Comex.

Comex gold warehouse deliveries

Autrement dit, si l’on s’en tient à l’actuelle dégringolade des cours de l’or, la relique barbare n’est plus fashion, ni trendy et plus personne n’en veut. Vendez. Et si vous comprenez vraiment ce qui se passe sur les marchés actuellement, profitez de l’aubaine. Achetez. En effet, si l’on s’en tient aux remarques avisées d’analystes qui ont un peu plus de flair que nos ministres et les habituels commentateurs sur les médias mainstream, la chute actuelle démontre surtout une crispation très importante des marchés, et une perte de crédibilité des trackers sur l’or (l’or-papier). En revanche, l’or physique, lui, continue d’attirer tant les banques centrales des pays émergents qui cherchent à s’affranchir des monnaies occidentales de plus en plus pourries que les investisseurs soucieux d’échapper aux rabotages de plus en plus douloureux que les autorités leur font subir (par l’impôt, l’inflation ou la ponction directe sur les comptes).

Soyons bien clair : l’ensemble de ces éléments ne peut guère être interprété en faveur d’un avenir radieux. Il faudrait être désespéré ou stupide (ou les deux) pour continuer à clamer que la France pourra, d’ici à la fin de l’année, faire baisser sensiblement son chômage et enregistrer une croissance quelconque. De la même façon, il faudrait être complètement déconnecté de toute réalité pour croire qu’on ne va pas au devant d’un grain majeur ; agiter la presse sur des sujets de seconde importance et ne rien faire pour préparer le peuple au déluge qui s’annonce relève quasiment d’un comportement criminel.

En tout état de cause, ce pays est foutu.

hollande XVI
—-
Sur le web

Voir les commentaires (32)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (32)
  • Merci pour ce bel édito.
    Se dirige-t-on vers la fin du dollar américain, ou vers celle de l’euro ?
    Petite coquille au début du sixième paragraphe, le verbe asseoir a perdu son e.

  • Donc malgré le fait que les planches a billet tournent dans toutes les banques centrales, on risque de tomber dans la deflation ?

  • Savez-vous que tout l’or physique du monde jamais extrait correspond à un cube de seulement 20 mètres de coté ?
    C’était la minute « sciences »

    • quand j’étais petit c’était un cube de 17 m.
      Le fameux cube gagne 5 à 10 cm par an.
      Juste pour souligner que l’analogie du cube induit une perspective statique qui est complétement fausse.

    • Ah tiens. Ça ferait donc à peu près 154 mille tonnes, soit 5 milliards d’onces, soit 7000 milliards de dollar. On comprend mieux pourquoi certains qui en détiennent veulent en faire l’étalon universel : ça forcerait mécaniquement à multiplier fortement sa valeur, pour couvrir la masse monétaire. Non ?

      • Tout à fait. Cependant, seule une minorité de cet or est monétisable, ce qui fait que la multiplication de sa valeur sera encore plus grande.

    • Vrai ? Hallucinant.

    • Étonnant.
      Attention toutefois à ne pas en tirer de conclusions quant à l’impossibilité de l’utiliser comme monnaie.

    • « un cube de seulement 20 mètres de coté ? » 171 000 tonnes ce qui ferait 20,7 m de coté.
      http://en.wikipedia.org/wiki/Gold_reserve
      C’est aussi le volume pyramide du Louvre.

      Il y a autant d’or qui a été extrait depuis 1995, que la periode de la préhistoire à 1930.
      http://www.les-crises.fr/les-reserves-d-or/

  • Vous répondez à ma question sur l’édito d’hier. Je ne sais si c’est fait exprès mais peu importe. Un grand merci !

  • Splendide, comme d’hab.

  • Il reste la Chine, donc.

  • Très bon article. Je suis tombé sur une video de pierre jovonovic : http://youtu.be/ZDvYxdqZCus où il explique un peu le pourquoi du comment de l’or. A t il entièrement raison ? En tout cas c’est très éclairant.

  • « agiter la presse sur des sujets de seconde importance »

    Le mariage homosexuel est une victoire majeure et durable de l’égalitarisme contre la liberté, qu’on paiera très longtemps par des mesures du même type appliquées à l’économie.

    Ce n’est pas de seconde importance, c’est la préparation de futures catastrophes comme la Bérézina imminente résulte des précédentes victoires du socialisme.

    • L’or baisse tout simplement parce qu’il y avait une bulle spéculative.
      Inutile d’aller chercher quelque « conspiration » qui en serait la cause.
      Et inutile d’espérer voir un rebond de l’or.
      ça va continuer de baisser et tant pis pour ceux qui ont stocké dans leur cave ou jardin pièces qui brillent et autres conneries.

  • « gros micros mous tendus aux quatre vents, occupés par de palpitantes questions sociétales »

    C’est bon comme du Muray. Un vrai article, c’est un article qu’on a envie de relire.

  • « Achetez de l’or », mais enfin, ils interdiront la possession d’or physique à un moment ou un autre.
    Ils pourront contrôler avec des drones équipés de détecteurs de métaux qui passeront au dessus des maisons.
    « Le socialisme ou la mort »

    • Avec un détecteur de métal, on détecte tous les métaux diamagnétiques. Pas juste celui qu’on cherche. Donc non, même pas en rêve.

      • Disons que c’était une image, pour dire qu’ils ne s’arrêteront jamais.
        Le seul moyen d’être totalement libre sera de ne rein avoir, un peu comme les clodos

  • A mon humble avis, il n’est pas dit qu’Hollande finisse l’année à l’Elysée.

  • Louis 16 a perdu la tête…..que va faire notre Hollande ?
    Pour fillion et les autres : où est notre pognon ?! J’ai un peu du mal à considérer qu’ils ont claqué ça en pute, cigarre, champagne….donc, il doit être « hors de Fance ». Encore une fois : pas fous les gars….. C’est vrai, c’est instable la Fance, avec tous ces cons de ministres…..

  •  » et maintenant, qu’allons nous faire de se gros cochon ?  »
    le père duchesnes , quelques jour aprés la fuite de louis 16 a varenne

  • Hollandouille Ier en Louis XVI? C’est encore trop flatteur pour le premier de ces tristes sires et trop accablant pour le second!
    Quant aux diversions sur les questions sociétales, elles ne sont même pas à mettre au compte d’une stratégie délibérée: tout, depuis l’an passé, n’est qu’une vaste partie de Colin-maillard (pour rester dans le style du siècle libertin), et, bien que de toutes parts fusent les « gare le pot à la graisse » (sans doute le premier nommé?), personne, dans le ramassis de culs-de-jatte détenant les clefs de la maison France, ne maîtrise rien, même pas la croissance de son « propre » (façon de parler) patrimoine, comme nous le montrent à l’envi les pseudo-déclarations mensongèrement erronnées par ommissions falsificatrices frauduleuses… dedits culs.
    Je n’aurai pas la prétention de juger sur le fond cet article, mais il a toutes marques du bon sens et, comme chacun de ceux que vous nous ciselez, génère autant de plaisir à lire que de fou rire à regarder.
    Bon, sérieusement, moi qui, sans avoir pioché à grande patouille dans les proches des contribuables, dispose, pour mes vieux jours, d’un pactole que m’envierait un premier ministre, je fais quoi dans tout ça? J’achète des Louis?

    • Louis XVI ou as Louis XVI la révolution industrielle aurait eu lieu. Lier le cours de l’or à Hollande c’est effectivement donner beaucoup d’importance à ce dernier.

  • Écoutez c’qu’on vous dit ! Puisqu’on vous dit qu’Hollande c’est Louis XVI, dépêchez vous d’acheter de l’or ! En plus il a baissé… Arf, en attendant (le 14 juillet des goldeux ravis) c’est bien ce brave John Paulson qu’a vu ses 8 milliards de dollars « placés » en SPDR gold trust shares (85% de ce qui lui restait des 12 milliards accumulés en 2010 en grande partie via ses Cds vs subprimes déjà écornés par quelques paris perdants dont ceux contre la Grèce…) décapités d’un bon milliard en l’espace de juste deux jours. Le millième de la perte de valeur des 175 000 tonnes d’or extraites à ce jour pour une seule paire de couilles en or plus vraiment en or…

  • Achetez de l’or!
    Mais si il se passe comme après la crise de 29 par Roosevelt, ou il fallait remettre tout son or à l’état par obligation sous peine de grosse amende, alors ça ne sert à rien d’en acheter.
    Et je fais clairement confiance à nos maîtres pour décider de nous dépouiller, manu militari, quand le grand soir arrivera.

    Il faut être clair, il n’y aura pas de porte de sortie ni d’échappatoire ni de plus malin, ceux qui seront en France quand le big crash arrivera, alors tant pis pour eux.
    Il n’y a pas d’alternative à l’exil, peut être la très grande pauvreté/misère et encore, il faudra vraiment ne plus rien avoir.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Daniel Lacalle.

Les mots les plus dangereux en matière de politique monétaire et d'économie sont "cette fois-ci est différente". La grande erreur des politiciens argentins est de croire que l'inflation est multicausale et que tout se résout avec des doses croissantes d'interventionnisme.

L'indice des prix à la consommation en Argentine a connu une hausse de 58 % en glissement annuel en avril 2022, soit 2,9 points de pourcentage de plus que la variation enregistrée en mars dernier. Une véritable catastrophe. L'inflation en Ar... Poursuivre la lecture

Le fabricant de véhicules électriques Tesla a indiqué vouloir réaliser une division du nominal de son action (stock split) de 3 pour 1. La résolution sera proposée lors de l’assemblée générale des actionnaires du 4 août.

Dans le document remis à la SEC le 10 juin, on peut lire que :

Le succès de Tesla dépend de sa capacité à attirer et retenir des talents grâce à un système de rémunération attractif. À la différence de ses concurrents, Tesla offre la possibilité à ses salariés de percevoir des actions. Depuis le dernier split de ... Poursuivre la lecture

Dans cet article, nous allons voir ce qu’est la bourse japonaise et pourquoi il est intéressant d’investir dans l’économie de ce pays.

 

Qu’est-ce que la bourse japonaise ?

La bourse japonaise est un marché financier où les investisseurs peuvent acheter et vendre des actions. Cette bourse est la troisième la plus importante au monde, en termes de capitalisation boursière, derrière la NYSE (la bourse de New York) et le NASDAQ (une autre bourse américaine).

La bourse japonaise est gérée par l’entreprise Japan Exchange ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles