Événement : grand séminaire de l’Institut Coppet à Paris avec Nigel Ashford

Quel type de libéral/libertarien êtes-vous ? Séminaire à Paris le 2 mai avec le Dr Nigel Ashford(*).
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Institut Coppet

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Événement : grand séminaire de l’Institut Coppet à Paris avec Nigel Ashford

Publié le 4 mars 2013
- A +

Quel type de libéral/libertarien êtes-vous ? Séminaire à Paris le 2 mai avec le Dr Nigel Ashford (*).

Un article de l’Institut Coppet.

Le 2 mai à Paris, de 17h à 22h (l’adresse sera communiquée ultérieurement).

Une co-organisation Institut Coppet/24hGold

Comment peut-on évaluer le bien-fondé d’une loi ou d’un programme  politique? Pourquoi l’État doit-il être limité ? Quel est le rôle légitime du gouvernement ? Quels sont les principes d’une société libre, prospère et pacifique ?

C’est en réponse à ces questions que s’est développé au XXe siècle le « libertarianisme », un courant de pensée qui s’inscrit dans l’héritage du libéralisme classique du XIXe siècle.

Peut-on parler d’un ensemble spécifique de principes ? S’agit-il d’une philosophie politique, d’une théorie économique, ou d’autre chose ? Dans ce séminaire, le Dr Nigel Ashford explorera ce que le « libertarianisme » signifie réellement.

Le Dr Ashford distingue au moins cinq écoles du libertarianisme et examinera leurs points communs et leurs différences :

1.         Friedman et l’école de Chicago
2.         Buchanan et l’école des Choix Publics
3.         Hayek, Mises et l’école Autrichienne
4.         Rand, Nozick et l’État minimal
5.         Rothbard, David Friedman et l’Anarcho-capitalisme

Les huit auteurs abordés dans ce séminaire, dont trois prix Nobel et un professeur de Harvard sont peu connus en France.  L’objectif de ce séminaire est non seulement de mieux les faire connaître mais aussi de permettre à chacun d’engager une réflexion sur ses propres convictions philosophiques et politiques à la lumière de leurs travaux. Chacun pourra en tirer ses propres conclusions.

Inscriptions : sur la page Facebook de l’événement ou par email : info@institutcoppet.org. Le nombre de places est limité.

  • Le séminaire sera délivré en langue anglaise et entrecoupé d’un apéro-dînatoire en compagnie de partenaires institutionnels (24HGold, Contrepoints, Nouvelles de France, European Students for Liberty).
  • Inscrivez-vous dès à présent et vous recevrez les informations pratiques par message privé.
  • Une participation libre aux frais sera demandée sur place.


(*) Biographie du Dr Nigel Ashford

« J’aime parler aux jeunes. Les politiciens sont souvent déjà fixés dans leurs habitudes. Les jeunes sont beaucoup plus ouverts d’esprit et prêts à changer leurs opinions, lorsqu’ils sont confrontés à de bons arguments », explique Nigel Ashford.

À l’origine, professeur de sciences politiques en Grande Bretagne à Staffordshire University, Nigel Ashford vit aujourd’hui à Washington DC ou il est responsable de programme à l’Institute For Human Studies (IHS). Il a également dirigé Principles for a Free Society, (Principes pour une société libre) à la Fondation Jarl Hjalmarson en Suède, un guide d’étude de douze principes nécessaires à la construction d’une société libre.

Le Dr Ashford travaille sur de nombreux programmes éducatifs de l’Institut, enseigne dans des séminaires d’été, assure la liaison avec le réseau faculté IHS, produit régulièrement des notes de synthèse pour les professeurs et étudiants des cycles supérieurs, et fournit des conseils de carrière universitaire pour les étudiants des cycles supérieurs.

Ses objectifs sont de poser des questions et d’encourager le débat plutôt que de défendre ses propres opinions. Les participants doivent apprendre à donner et à recevoir – à soumettre leur point de vue à la critique des autres, et dans le même temps à lancer des défis de manière constructive.

Bibliographie

Principles for a Free Society, Nigel Ashford and the Jarl Hjalmarson Foundation, Printed by Blomberg & Janson, Bromma 2001.
A Dictionary of Conservative and Libertarian Thought, Edited by Nigel Ashford and Stephen Davies, Routledge, 1991, 2012.

Sur le web

Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (2)
  • Il est très dommage que ce programme ignore Lysander Spooner, le plus cohérent des libertariens, et le plus facile d’accés ( trois de ses ouvrages sont traduits en français, et disponibles).

    Mais il est encore temps de l’ajouter.

  • Thanks for the article. For info on people using voluntary Libertarian tools on similar and other issues worldwide, please see the non-partisan Libertarian International Organization @ http://www.Libertarian-International.org ….

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Intervention d’ouverture de la 4ème édition de l’Université d’automne en école autrichienne, 2014, dont les éditions de l’Institut Coppet ont publié les conférences en format papier.

Par Damien Theillier. Un article de l'Institut Coppet

[caption id="attachment_78422" align="alignleft" width="160"] Frédéric Bastiat (image libre de droits)[/caption]

Je ne vais pas vous parler tellement d’École autrichienne ce soir. Je préfère laisser cela à des spécialistes, demain. Mais je vais vous parler un peu de l’École française, l’É... Poursuivre la lecture

Un article de l'Institut Coppet. Séance de la Chambre des Députés. — Budget des dépenses.

[Le Courrier Français, 19 mai 1846. — Article non signé.]

Chaque année, les revenus du Trésor s’augmentent de 30 à 40 millions, et cependant chaque année les recettes sont insuffisantes pour couvrir les dépenses. Chaque année le gouvernement, comme un enfant prodigue, anticipe sur les ressources de l’avenir ; chaque année l’équilibre des recettes et des dépenses devient de plus en plus insaisissable. On nous affirme, à la vérité, que cet équ... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Par Francis Richard.

La constitution de la liberté, paru en 1960, comprend trois parties :

La valeur de la liberté La liberté et le droit La liberté dans l'État-providence

Et une annexe : « Pourquoi je ne suis pas un conservateur »

Ce premier article consacré à cet ouvrage majeur de Friedrich Hayek est relatif à la première partie.

La valeur de la liberté

Définition de la liberté

Friedrich Hayek adopte la définition traditionnelle de la liberté : indépendance par rapport à la volonté arbitraire d'un autre... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles