Repentance

imgscan contrepoints917 repentance

C’est un nouveau mensonge sur l’histoire qu’a commis François Hollande, usurpant son autorité pour réécrire les faits.

Dessin de René Le Honzec, texte de Jean-Baptiste Noé.

Après le travestissement historique sur la rafle du Vel d’Hiv, François Hollande vient de récidiver en s’exprimant au sujet de la répression du 17 octobre 1961. Les chiffres avancés dans son discours sont faux, la présentation des faits relève du mensonge et de la falsification de l’histoire. Depuis 1961, en plus des rapports de l’époque, de nombreux historiens ont travaillé sur les archives pour comprendre ce qui s’était passé. En 1998 une commission a remis un rapport au Premier ministre de l’époque, Lionel Jospin, faisant état de 3 morts le 17 octobre 1961. C’est donc un nouveau mensonge sur l’histoire qu’a commis François Hollande, usurpant son autorité pour réécrire les faits.

Pour ma part, ne voulant pas réécrire en moins bien ce que d’autres historiens ont très bien dit, je vous conseille la lecture d’un article de Bernard Lugan sur la répression du 17 octobre 1961.

Le rapport de 1998 est en ligne ici.