Gilles Carrez rappelle le besoin de maîtriser la dépense publique

Gilles Carrez, président de la commission des finances de l’Assemblée Nationale a sévèrement critiqué un collectif budgétaire « unijambiste »

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Gilles Carrez rappelle le besoin de maîtriser la dépense publique

Publié le 13 juillet 2012
- A +

Gilles Carrez, président de la Commission des finances de l’Assemblée Nationale a sévèrement critiqué un collectif budgétaire « unijambiste » qui oublie la jambe de la « réduction des dépenses ».

Article publié en collaboration avec le Cri du Contribuable.

Gilles Carrez, président de la Commission des finances s’est exprimé à la tribune de l’Assemblée nationale le mardi 10 juillet :

« Pour terminer, je voudrais souligner un point majeur. Il est de notre devoir absolu de respecter l’objectif de 4,5% de PIB en 2012. On ne pourra respecter cet objectif que si on a le courage de maîtriser les dépenses. Pendant toute l’année 2011, dans chacune des lois de finances rectificatives, nous avons pris des mesures de recettes. C’est vrai, nous avons augmenté les impôts et nous l’assumons. Mais nous avons également pris des mesures de réduction de dépenses et de régulation.

Or le collectif que nous allons examiner la semaine prochaine est un collectif unijambiste. Il ne comporte que des impôts supplémentaires, aucune mesure de réduction de dépenses. C’est pourquoi, Messieurs les ministres, je vous donne rendez-vous dès la rentrée car je crains que nous soyons incapables de tenir l’objectif d’un déficit à 4,5% du PIB à la fin de l’année. »

A la suite de cette intervention, le député PS Philippe Martin a pris la parole pour un rappel au règlement :

« Jamais ses prédécesseurs, Didier Migaud et Jérôme Cahuzac ne se sont exprimés comme Monsieur Carrez s’est exprimé, c’est-à-dire comme dans un meeting politique. La fonction de Monsieur Carrez est éminente, mais il y a plus important encore, c’est d’être à la hauteur de cette mission. Force est de constater aujourd’hui que Monsieur Carrez n’a pas été à la hauteur de la fonction qu’il a ».

Sur le web

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Nathalie MP Meyer.

Quiconque pense que l’État doit intervenir massivement dans l’économie d’un pays sera certainement enchanté d’apprendre que la France jouit du privilège ambigu d’avoir reçu l’une des plus mauvaises notes du récent rapport Fraser 2021 sur la liberté économique au regard du critère « taille de l’État ». Avec un petit score de 5/10, elle occupe le 155ème rang sur 165 pays étudiés, en proche compagnie de véritables titans de la prospérité et de la liberté comme le Venezuela ou la Libye.

Car bien sûr, toute per... Poursuivre la lecture

législatives Macron
1
Sauvegarder cet article

Par Eddie Willers.

Depuis son arrivée au gouvernement sous François Hollande, la presse n’a eu de cesse de présenter Emmanuel Macron comme un libéral. Forte de son inculture en la matière, elle pensait qu’il suffisait d’être passé par une banque d’affaires et d’avoir fait voter une loi de libéralisation de l’exploitation des autocars pour en être.

Néanmoins, les dernières semaines nous montrent que notre président fait tout pour se départir de cette étiquette. Une déclaration m’a notamment marqué ces dernières semaines, celle cr... Poursuivre la lecture

Par Nathalie MP Meyer.

Dans sa note de conjoncture du 6 octobre dernier, l’INSEE prévoyait que le taux de chômage baisserait fortement au troisième trimestre 2021, pour atteindre 7,6 % de la population active en France entière hors Mayotte après les 8 % du second trimestre. Une perspective plaisante qui fleurait bon la possibilité du plein emploi bientôt retrouvé et qui poussa immédiatement le ministre de l’Économie Bruno Le Maire à mettre en avant l’action absolument novatrice de la majorité LREM dans la renaissance économique vécue a... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles