Gilles Carrez rappelle le besoin de maîtriser la dépense publique

Gilles Carrez, président de la commission des finances de l’Assemblée Nationale a sévèrement critiqué un collectif budgétaire « unijambiste »

Gilles Carrez, président de la Commission des finances de l’Assemblée Nationale a sévèrement critiqué un collectif budgétaire « unijambiste » qui oublie la jambe de la « réduction des dépenses ».

Article publié en collaboration avec le Cri du Contribuable.

Gilles Carrez, président de la Commission des finances s’est exprimé à la tribune de l’Assemblée nationale le mardi 10 juillet :

« Pour terminer, je voudrais souligner un point majeur. Il est de notre devoir absolu de respecter l’objectif de 4,5% de PIB en 2012. On ne pourra respecter cet objectif que si on a le courage de maîtriser les dépenses. Pendant toute l’année 2011, dans chacune des lois de finances rectificatives, nous avons pris des mesures de recettes. C’est vrai, nous avons augmenté les impôts et nous l’assumons. Mais nous avons également pris des mesures de réduction de dépenses et de régulation.

Or le collectif que nous allons examiner la semaine prochaine est un collectif unijambiste. Il ne comporte que des impôts supplémentaires, aucune mesure de réduction de dépenses. C’est pourquoi, Messieurs les ministres, je vous donne rendez-vous dès la rentrée car je crains que nous soyons incapables de tenir l’objectif d’un déficit à 4,5% du PIB à la fin de l’année. »

A la suite de cette intervention, le député PS Philippe Martin a pris la parole pour un rappel au règlement :

« Jamais ses prédécesseurs, Didier Migaud et Jérôme Cahuzac ne se sont exprimés comme Monsieur Carrez s’est exprimé, c’est-à-dire comme dans un meeting politique. La fonction de Monsieur Carrez est éminente, mais il y a plus important encore, c’est d’être à la hauteur de cette mission. Force est de constater aujourd’hui que Monsieur Carrez n’a pas été à la hauteur de la fonction qu’il a ».

Sur le web