Daimler lance une voiture électrique chinoise avec 300 km d’autonomie

Produits par Drenza, une émanation de l’allemand Daimler (Mercedes) et du chinois BYD, les prototypes en test depuis un an ont accumulé 3 millions de kilomètres.

Daimler Benz, le constructeur des voitures de marque Mercedes, s’était allié il y a de celà deux ans avec le constructeur Chinois BYD.

BYD, dont le nom signifie Build Your Dream (bâtissez votre rêve), s’était fait connaitre par des projets de voitures électriques à l’autonomie supérieure à celle de leurs concurrentes. A tel point que le légendaire investisseur américain Warren Buffett, connu comme le sage d’Omaha, y avait fait un investissement majeur.

Deux ans après cette Union, Daimler Benz et BYD annoncent conjointement le lancement de leur marque commune Drenza. Dans cette marque, DB prendra en charge le développement du design et du chassis, et BYD développera les cellules de batteries lithium ion phosphate, ainsi que le train roulant.

Les prototypes sont en phase de test depuis déja un an, 40 de ces véhicules ayant déjà accumulé plus de 3 millions de km comme taxis. L’autonomie atteindrait jusqu’à 300 km, ce qui représente un important progrès par rapport aux voitures électriques actuellement disponibles commercialement.